à l’intérieur d’Elliot et de Silver Lake, Dorsey reste PDG.

Les rumeurs de ces dernières semaines concernant un intérêt de Gestion d’Elliott vers Twitter se sont révélées bien fondées : aujourd’hui, le réseau social annonce officiellement l’entrée au conseil d’administration du fonds ainsi que celle de Le lac d’argent. Pas de secousses en haut de l’organigramme : le co-fondateur Jack Dorsey est assis dans le fauteuil de PDGmaintenant qu’elle a renoncé à se déplacer vers le continent africain, également en raison de l’urgence sanitaire mondiale.

Twitter : à l’intérieur d’Elliott et de Silver Lake

La poignée de main permettra de renflouer les caisses du groupe a investissement égal à un milliard de dollars de Silver Lake, argent qui servira à financer une partie du rachat de ses parts (total prévu de deux milliards de dollars). La communication de l’accord a déclenché une flambée de la valeur de l’action en bourse, alors que les indices sont en baisse, surtout en raison des tensions provoquées par l’urgence coronavirus.

Twitter a également mis en chantier la constitution d’un comité indépendant qui procéderont à des évaluations régulières des performances de leurs dirigeants. Il sera géré par le Canadien Patrick Pichette (anciennement Google).

Le réseau social a également retouché à la hausse les prévisions relatives à ses propres croissance fixant à au moins 20% l’augmentation du volume de des utilisateurs actifs au quotidien qui peuvent être monétisés. A cet égard, nous tenons à rappeler que la plateforme a récemment modifié les paramètres d’évaluation des interactions générées par sa communauté.

De retour à Dorsey, il reste le seul entrepreneur qui occupe actuellement le poste de PDG de deux sociétés cotées en bourse différentes dont la valeur de capitalisation dépasse les 5 milliards de dollars. L’autre est Square, active sur le front des paiements mobiles.

Partager cet article