in

C: B_retro Ausgabe_55 : The WDR Computer Club – Tech Astuce

tl; dr: De 1983 à 2003, le WDR Computer Club on West German Broadcasting (WDR) a été l’un des premiers programmes télévisés allemands à se concentrer sur les ordinateurs et la technologie, puis sur Internet. Les deux modérateurs Wolfgang Back et Wolfgang Rudolph sont considérés aujourd’hui comme les pionniers du journalisme informatique.

Chaque dimanche, cette série jette un regard divertissant sur trois décennies pleines d’histoires mouvementées et de développements intéressants dans la scène informatique. Mythes, jalons et chefs-d’œuvre: C: B_retro .

C: B_retro Issue_55

Le club informatique du WDR

En tant que successeur du programme télévisé diffusé sous le titre «eff-eff» de 1981, le WDR Computer Club avec les modérateurs Wolfgang Back et Wolfgang Rudolph a réalisé un total de 400 programmes sur la radio ouest-allemande entre 1983 et 2003 et est devenu plus tard Computer: Club² – aujourd’hui CC2 .tv – suite.

Outre les évolutions actuelles de la scène informatique, le club informatique a également toujours eu de curieux projets d’auto-construction et artisanat sur le sujet et a accompagné l’avancée triomphante des ordinateurs personnels et des ordinateurs IBM pour les particuliers dans ses épisodes de 30 à 45 minutes et ses programmes spéciaux – pour CeBIT ou l’exposition radio.

A la demande spéciale de la communauté rétro du sous-forum Tech Astuce, le «coin rétro», le club informatique WDR a maintenant reçu sa place bien méritée dans le numéro 55 de C: B_retro .

C: B_retro Ausgabe_55 WDR_Computerclub

Les débuts (1983-1989)

En janvier 1983, Wolfgang Back, Wolfgang Rudolph et Ulrich Rohde, rédacteurs en chef du magazine informatique de langue allemande mc, décédé le 5 décembre 2019, ont jeté les bases d’un total de 400 épisodes et sont passés à l’antenne avec le WDR Computer Club.

Au début, il y avait principalement des ordinateurs personnels tels que le Commodore Max, qui était commercialisé en Allemagne et aux États-Unis sous le nom de Commodore VC 10, le légendaire Commodore 64 (alias la « boîte à pain ») ou le Sinclair ZX81 ainsi que le texte d’écran du service en ligne interactif (BTX) au centre des efforts.

Les archives du club informatique (« Archibald ») ne sont plus disponibles, Wolfgang Rudolph, qui est toujours actif sur YouTube aujourd’hui avec CC2.tv – le successeur spirituel du club informatique WDR – a un spécial d’été le 11 juin 2018 a publié le titre «WDR Computerclub, wie alles anfing» et revient sur les débuts de l’émission télévisée et de la scène informatique en Allemagne.

L’époque suivante, entre la fin des années 80 et le début des années 2000, est bien documentée et met principalement en lumière le passage au PC IBM, le début de l’ère Windows et l’histoire d’Internet.

L’arrivée du multimédia dans les ordinateurs, les débuts de la communication mobile, qui en est encore à ses balbutiements, et même les maisons intelligentes ont été évoqués à un stade précoce et sont toujours d’actualité.

La phase haute (1990 – 1999)

Entre 1990 et 1999, l’ordinateur personnel connut un véritable boom et « les deux Rudolphs », comme les deux modérateurs du club informatique WDR étaient affectueusement connus des fans de l’émission, accompagnèrent cette évolution sous toutes ses facettes.

Les vidéos archivées montrent clairement les informations supplémentaires diffusées via Videodat, un service supplémentaire développé par Michael Wiegand en 1986 pour le club informatique, qui était toujours diffusé à chaque diffusion au milieu des années 1990.

L’émission de novembre 1993, que la chaîne YouTube de janbras, spécialisée dans les contenus rétro, a aimablement archivée pour la postérité, présentait diverses applications multimédias, des cartes son et les premières fonctions d’économie d’énergie du PC.

Un autre programme intéressant a été diffusé en octobre 1994 et traitait des premiers services Internet tels que CompuServe, qui comptait 2,2 millions d’utilisateurs dans le monde à l’époque, l’accès à Internet avec les modems « rapides » à 14,4 kbit / s qui étaient courants à l’époque, le système d’exploitation OS / 2 ainsi qu’une spéciale pour l’Atari ST, qui a démontré ses capacités multimédias, nettement supérieures à l’époque, avec le logiciel audio de Steinberg.

Outre une imprimante laser couleur pour 15 000 marks et l’un des premiers ordinateurs portables avec lecteur de CD-ROM, le prix de l’utilisation d’Internet posait également un problème. À ce moment-là, les utilisateurs pouvaient utiliser Internet pendant 3 heures pour 27 marks, chaque heure supplémentaire coûtant 7 marks supplémentaires.

L’année suivante, le WDR Computer Club a pu annoncer une véritable sensation au CeBIT 1995, car l’émission spéciale CeBIT était le premier programme télévisé en direct en Allemagne et était diffusée via Multicast Backbone (MBONE), une extension du protocole Internet normal (IPv4) sorti en 1992. diffuser sur toutes les connexions Internet compatibles.

En 1995, cependant, il n’existait qu’une centaine de connexions Internet en Allemagne équipées de cette capacité, raison pour laquelle le nombre de téléspectateurs en Allemagne était encore très limité. L’émission pouvait cependant être reçue dans le monde entier et diffusée simultanément en anglais sur Internet.

Les autres sujets majeurs du CeBIT étaient Windows 95 et le premier téléphone satellite disponible pour les utilisateurs privés de la société américaine Iridium Communications, qui utilisait le système de communication Iridium du même nom, qui comprend un total de 77 satellites.

La maison intelligente via le téléphone fixe interne et la visiophonie ont également été présentées au public mondial pour la première fois et ont fait l’objet d’une démonstration dans le club informatique du WDR.

La chaîne YouTube de Norman Kolb a également assuré une diffusion à partir de 2002, consacrée à la Sony PlayStation 2, au Nintendo Game Cube et à la première Xbox de Microsoft sous la devise «Games».

Outre les consoles de jeux et les périphériques correspondants, les premiers graveurs de DVD, les moniteurs TFT et le nouveau codec vidéo basé sur MPEG-4 DivX 5.0 ont fait l’objet du programme, qui a été le premier programme de télévision allemand à être diffusé en flux sur Internet au nouveau format «WDR Computerclub Online». .

Dans le nouveau format, le club informatique était également disponible « à la demande » via Internet à tout moment – ici aussi le club informatique WDR était un véritable pionnier.

Mais au début du nouveau millénaire, l’ère des clubs informatiques d’origine touchait également lentement à sa fin.

Fin et nouveau départ (2003)

Après que les modérateurs et les fabricants du WDR Computer Club n’aient pas pu s’entendre sur une continuation du format avec Westdeutscher Rundfunk et n’ont pas pu trouver un consensus sur un format successeur, le programme avec le 400e et donc le dernier épisode a été interrompu.

La dernière émission a été diffusée le 22 février 2003 sur WDR et abordait une fois de plus plusieurs des sujets les plus importants de plus de deux décennies du WDR Computer Club. A cette occasion, Wolfgang Back et Wolfgang Rudolph ont invité de nombreux invités et compagnons intéressants et leur ont parlé du développement de la scène informatique.

Après la diffusion de la dernière émission, il y a eu, entre autres, de nombreuses pétitions en ligne adressées aux responsables de WDR demandant le maintien de l’émission. Mais les deux modérateurs devaient plus tard réaliser le successeur Computer: Club² à eux seuls.

On me demande encore et encore pourquoi le club informatique du WDR a été fermé. Pour l’amener à un point, je ne me connais pas vraiment!

Wolfgang Rudolph

Le 24 juillet 2006, Wolfgang Back et Wolfgang Rudolph ont mis en ligne la première édition de Computer: Club² (CC2 en abrégé).

L’émission audio (podcast) gratuite (podcast) produite par des professionnels d’environ 30 minutes par les deux modérateurs sur les ordinateurs et la technologie a été téléchargée environ 150 000 fois.

Les sujets de la première diffusion étaient DSL, VPN, smartphones et UMTS ainsi que Mozilla Firefox en version 2. Le 24 juillet 2007, Computer: Club² a été diffusé pour la première fois sur NRW.TV en tant que programme de télévision en raison de la grande base de fans et du nombre toujours élevé de téléchargements mis à disposition sous forme de flux sur Internet.

Les deux modérateurs ont discuté du thème du réseau de nouvelle génération (NGN) avec des invités d’Alcatel, d’Arcor et de l’association industrielle BITKOM e.V.

Jusqu’à la mi-2016, les deux présentateurs avaient produit un total de 187 programmes sur CC2.tv avant que Wolfgang Back n’annonce le 13 décembre 2016 qu’ils mettraient fin à la production conjointe avec Wolfgang Rudolph.

Depuis lors, Wolfgang Rudolph a continué à la fois la diffusion vidéo et la diffusion audio sous sa seule responsabilité sous le nom de CC2.tv et peut encore être vu aujourd’hui dans son propre format sur YouTube. Avec plus de 100 000 abonnés, le club informatique a maintenu une base de fans fidèles à ce jour.

Dans l’émission actuelle, Wolfgang Rudolph présente l’ECG et la mesure de la pression artérielle de l’Asus Vivo Watch BP.

Le WDR Computer Club et « les deux Wolfgang » ont leur place dans l’histoire de la télévision allemande et de la scène informatique et sont à juste titre considérés comme des pionniers du journalisme informatique.

C: B_retro Commentaires

Les commentaires sont toujours les bienvenus

Les rédacteurs sont heureux de recevoir des critiques constructives, des éloges et des suggestions pour aligner encore plus étroitement la série sur les souhaits du lectorat à l’avenir.
Avec ce matériel de lecture dans vos bagages, la rédaction vous souhaite un dimanche de détente.

C: B_retro Review

Les cinq derniers numéros en un coup d’œil

Les cinq derniers sujets des éditions précédentes de C: B_retro peuvent être trouvés ici:

  • C: B_retro Issue_54 : Intel i740
  • C: B_retro Issue_53 : Microsoft Xbox 360
  • C: B_retro Issue_52 : The Elder Scrolls 2: Daggerfall était Skyrim dans le hardcore
  • C: B_retro Issue_51 : Le premier IBM ThinkPad
  • C: B_retro Ausgabe_50 : L’ATi Radeon HD 5870 avec le premier GPU DirectX 11
  • C: B_retro Ausgabe_49 : Le premier ATi Radeon

Vous trouverez encore plus de contenu de ce genre et bien d’autres rapports et anecdotes dans le coin rétro du forum Tech Astuce ainsi que dans les domaines C: B_retro et Retro.

Partager cet article

Robin Vigneron

Par Robin Vigneron

Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !

Wochenrück- und Ausblick: Ryzen statt Reisen ist im Herbst 2020 angesagt

Revue hebdomadaire et perspectives: Ryzen au lieu de voyager est le nom du jeu à l’automne 2020

Logitech MX Anywhere 3 im Test: Teure Office-Maus mit guter Software

Logitech MX Anywhere 3 dans le test