Actualités Tech

Comment réduire les coûts informatiques et accroître l’efficacité de votre entreprise

Comment réduire les coûts informatiques et accroître l'efficacité de votre entreprise 1

Jamais auparavant, dans cette phase de « cygne noir » dictée par l’urgence Coronavirus, un aspect aussi fondamental que la les coûts fixes dans l’entreprise. Ce moment, aussi complexe soit-il, peut cependant constituer un choc positif pour de nombreux marchés jusqu’ici étouffés par l’inertie au changement, la résistance à l’innovation et la difficulté à comprendre comment, en n’embrassant qu’une véritable la transformation numérique il est possible de faire évoluer l’entreprise vers une nouvelle dimension.

Réduire les coûts informatiques : la transformation numérique

Réduire les coûts informatiques ce n’est pas seulement possible, mais c’est une chose nécessaire, praticable, fondamentale. D’une certaine manière, elle est également simple, à condition d’être abordée avec intelligence et stratégie. Les interventions individuelles et non intégrées peuvent être un exercice en soi, tandis qu’une évolution globale des outils, du matériel, des logiciels, de la formation et des protocoles de sécurité représentent les piliers d’une croissance structurelle, durable et concrète.

Matériel et logiciels sont l’aspect principal, mais ils ne sont pas suffisants. Les choix les plus radicaux et les plus innovants doivent être faits sur ces deux éléments, ceux qui doivent être mesurés en termes de performance et d’investissement. Formation et protocoles de sécuritéCes aspects, en revanche, sont fondamentalement liés au facteur humain et, de par leur nature même, sont plus difficiles à interpréter : ils impliquent des délais techniques plus longs, la bonne capacité à partager les connaissances et les compétences, la nécessité de façonner les fonctions afin qu’elles puissent répondre au mieux aux changements dictés par le secteur des TI.

La transformation numérique d’une entreprise est donc un projet complexe mais fondamental : en temps de crise, elle représente une arme fondamentale qui rend les ressources évolutives, les infrastructures élastiques et les coûts fixes durables. C’est une question de résilience et, finalement, de survie. Ce n’est pas une question de « si », ni de « quand » : aucune entreprise ne peut faire l’impasse sur cette question maintenant, immédiatement. Il s’agit plutôt d’une question de « comment ». Voici donc quelques points essentiels pour commencer.

L’informatique dématérialisée

La migration des données et des programmes vers le cloud signifie de meilleures performances à un coût moindre.

L’informatique dématérialisée permet de stocker des données et des programmes et d’y accéder sur l’internet plutôt que par un système informatique local. Pour les petites entreprises en particulier, le modèle de service en nuage basé sur des abonnements périodiques est une approche plus viable pour réduire les coûts informatiques. Il élimine les dépenses initiales élevées telles que les investissements dans les serveurs internes et les centres de données qui se chiffrent souvent en milliers d’euros. Au lieu d’acheter du matériel et des logiciels, vous pouvez les louer auprès de votre fournisseur de services en ligne. Cela signifie que votre fournisseur de services en nuage sera celui qui supportera les coûts d’installation, de fonctionnement, de gestion, de protection et de mise à jour constante de la technologie.

L’archivage et l’accès aux données et aux programmes sur l’internet au lieu d’utiliser du matériel coûteux localement pour les entreprises signifie une réduction du coût de l’infrastructure informatique. Le cloud offre des solutions à la demande et évolutives qui permettent aux entreprises de s’adapter à leur croissance. Les services en nuage vous permettent également d’éviter les coûts de maintenance et de bénéficier d’une assistance technique spécialisée disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Non seulement le cloud réduit les coûts informatiques, mais il offre également une plus grande sécurité, les données étant stockées à plusieurs endroits, si vous ne pouvez pas accéder à une sauvegarde, vous pouvez toujours en récupérer une autre.

Le fait de s’appuyer sur des fournisseurs de services en nuage tels que Microsoft Azure, Google Cloud Platform ou Amazon Web Services, permet de bénéficier d’un large éventail de services informatiques adaptés à une utilisation temporaire, mais l’avantage le plus important est certainement la capacité à mettre en œuvre et à faire évoluer les applications de manière moins coûteuse et plus rapide qu’un centre de données traditionnel. Afin de tirer profit de ce type de mise en œuvre, un suivi continu et une gestion adéquate sont nécessaires.

Virtualisation des ressources informatiques

Virtualiser les ressources informatiques signifie maximiser les performances à moindre coût.

La virtualisation est le processus de la gestion virtuelle d’un logicield’une entité non physique telle que les applications, les serveurs, le stockage et les réseaux virtuels. C’est l’un des moyens les plus efficaces de réduire les coûts informatiques tout en augmentant les performances des PME.

La virtualisation vous permet d’exécuter plus d’un système virtuel (et plusieurs systèmes d’exploitation et applications) sur un seul serveur. Les avantages qui en résultent comprennent des coûts modulables en fonction des besoins et une efficacité accrue de la production.

Virtualiser un serveur permet à plusieurs systèmes d’exploitation de coexister sur la même machine comme des machines virtuelles à haute performance. Les avantages de l’adoption de la virtualisation des serveurs sont importants, une réduction des coûts d’exploitation, une nette augmentation des performances des applications et plus généralement une informatique plus efficace.

Virtualisation des postes de travail permet aux entreprises d’obtenir une organisation de l’infrastructure plus légère et de s’adapter plus rapidement aux besoins du lieu de travail. Les bureaux virtualisés répondent rapidement aux demandes de mise en œuvre et résolvent les problèmes logistiques entre les succursales et les bureaux délocalisés ou pour les employés qui travaillent intelligemment.

Voici quelques exemples de la manière dont une entreprise peut tirer profit de la virtualisation :

  • La virtualisation d’une application, qui permet de distribuer plusieurs copies d’une application à partir d’un seul serveur physique.
  • La virtualisation des postes de travail permet à plusieurs machines de fonctionner sur un seul serveur physique.
  • La virtualisation des serveurs permet à plusieurs machines virtuelles de fonctionner sur un seul serveur physique.

À ne pas confondre avec le cloud computing, la virtualisation crée des environnements de travail logiciels en remplaçant l’infrastructure physique, tandis que le cloud permet le partage des ressources informatiques.

L’une des solutions possibles que les entreprises peuvent mettre en œuvre pour réduire les coûts informatiques est de virtualiser leurs serveurs, puis de passer progressivement au cloud pour parvenir à rationaliser de nombreux processus et à économiser des logiciels.

Optimiser la gestion des licences de logiciels

Les licences de logiciels représentent un coût important pour l’entreprise, et souvent vous n’avez pas une vision claire de ce qui est réellement utilisé au sein de l’entreprise. Analyser leur utilisation réelle et adopter des outils pour Gestion des actifs informatiques vous permet de profiter de nouvelles opportunités pour négocier de meilleures conditions de licence et de meilleurs prix. comment réduire les coûts et optimiser vos actifs logiciels.

La gestion des actifs informatiques (ITAM) vous permet de gérer de manière organisée et stratégique l’achat, l’utilisation, la maintenance et la cession des actifs informatiques, dans notre cas les licences de logiciels. De nombreuses entreprises fournissent ce type de logiciel de gestion des actifs informatiques, généralement basé sur le web, qui permet de contrôler et de gérer les ressources matérielles et logicielles de l’entreprise, de la phase de planification à la phase de cession. Ils sont en mesure de vérifier la conformité des licences de logiciels et de suivre les commandes et les contrats d’achat. Les actifs sont gérés tout au long de leur cycle de vie, afin d’éviter qu’ils ne soient oubliés et ne perdent de leur valeur, et de prévenir l’achat de logiciels ou de matériel excédentaires, ainsi que les pannes et les temps d’arrêt.

Utiliser des systèmes d’exploitation souples et libres comme linux

L’utilisation de systèmes d’exploitation à source ouverte dans votre entreprise est le meilleur choix pour réduire les coûts informatiques, mais elle vous permet surtout de disposer d’une plateforme sécurisée, stable et polyvalente. Les avantages sont différents, tout d’abord : elle est et sera toujours gratuite.

Le code source et la plupart des applications déjà installées sont distribués sous la licence GNU-GPL, de sorte qu’ils sont librement utilisables, copiables et modifiables, à condition qu’ils soient garantis gratuits.

La stabilité est l’un des points forts de Linux, il n’est pas sujet à des plantages du système ou à des redémarrages soudains. C’est un système très léger, il permet de réutiliser même les PC qui ne sont plus utilisables avec Windows.

Il peut être installé sur toutes sortes de matériel. La flexibilité de linux est inégalée, il peut gérer des serveurs exécutant des logiciels complexes, des PC de bureau et des systèmes intégrés. En outre, il est personnalisable à tous égards.

L’interconnexion entre les caractéristiques des PC et du réseau est une caractéristique native de Linux. Il est très facile de créer un réseau entre ordinateurs et les opérations telles que la sauvegarde ou l’échange de fichiers sont nettement plus rapides que les autres systèmes d’exploitation.

Il existe de nombreuses distributions linux pour les entreprises ; le choix doit être fait en tenant compte des caractéristiques pratiques et de la flexibilité dont vous avez besoin, un bon intégrateur de système lèvera tout doute à ce sujet.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles