Actualités Tech

Dans l’épreuve il y a 15 ans : Apple passe aux processeurs x86 d’Intel

Im Test vor 15 Jahren: Apples Wechsel zu Intel-x86-Prozessoren

Tl;dr : Il y a quinze ans, Apple a apporté la deuxième modification à l’architecture des jeux d’instructions des processeurs intégrés aux Mac. L’utilisation de processeurs Intel x86 présentait plusieurs avantages, dont le plus important, selon Steve Jobs, était une plus grande efficacité énergétique par rapport aux processeurs PowerPC d’IBM.

De Motorola à IBM

À l’origine, Apple s’appuyait sur des processeurs Motorola – l’Apple Lisa (1983) et le Macintosh 128k (1984) utilisaient tous deux des processeurs Motorola de type 68000. Avec le PowerMac en 1994, le fabricant est passé aux processeurs IBM avec architecture PowerPC. Alors que les processeurs Motorola utilisaient un jeu d’instructions CISC (Complex Instruction Set Computer), les modèles PowerPC utilisaient un jeu d’instructions RISC (Reduced Instruction Set Computer).

En raison des différents jeux d’instructions, les programmes compilés pour les processeurs Motorola n’étaient pas compatibles avec les nouveaux processeurs PowerPC. Néanmoins, sous le système d’exploitation d’Apple de l’époque, le système 7.1.2, les processeurs pouvaient être utilisés avec les deux jeux d’instructions. Pour y parvenir, de nombreux programmes ont été adaptés au RISC, et le système d’exploitation contenait un émulateur Motorola sur lequel étaient exécutés des programmes non adaptés.

Le saut vers x86

Le passage de PowerPC à x86 en 2005 a été similaire. Le nouveau système d’exploitation d’Apple, Mac OS X 10.4 Tiger, avait un émulateur à bord, Rosetta, qui permettait d’exécuter le vieux code PowerPC. En raison de la machine virtuelle Java, les applications Java qui étaient largement utilisées à l’époque fonctionnaient de toute façon sur les deux architectures – bien qu’il y ait eu des exceptions isolées. Depuis la version 2.1 de l’environnement de programmation Xcode, il prend également en charge les binaires dits universels. Ceux-ci contenaient du code binaire qui avait été compilé pour les deux architectures. En fonction du processeur intégré, le code correspondant a été utilisé – les développeurs n’ont pas eu à distribuer plusieurs versions de leur programme. Pour les utilisateurs, le passage à l’euro n’a donc pas été compliqué.

Lors du WWDC 2005, Steve Jobs a donné plusieurs raisons pour lesquelles Apple est passé à Intel. Premièrement, les nouveaux processeurs devraient offrir une performance par watt nettement supérieure. En outre, il était impossible d’atteindre des fréquences de plus de 3 GHz avec des processeurs PowerPC. De même, les PowerBooks G5 prévus – et jamais produits – n’ont pas été réalisables. Jobs n’a pas mentionné la nouvelle possibilité d’installer le Windows de Microsoft, qui nécessite des processeurs x86, comme second système d’exploitation.

Bien qu’Apple ait fait beaucoup pour assurer la compatibilité des anciens logiciels, il y a eu quelques problèmes. Les applications écrites pour les processeurs PowerPC fonctionnant sous Mac OS (et non X) ne pouvaient être exécutées qu’à l’aide d’un émulateur tiers, qui souffrait de problèmes de stabilité. En outre, AltiVec n’était pris en charge que dans les versions ultérieures de Rosetta – qui a été complètement éliminé à partir de Mac OS X 10.7.

À l’avenir, nous passerons à l’ARM

Après que les ordinateurs Apple ont été alimentés par des processeurs Intel x86 pendant 15 ans, une annonce concernant un changement des processeurs avec une architecture ARM est attendue pour le WWDC de cette année, le 22 juin. Cette fois, la démarche repose sur la création de l’indépendance. Apple développe ses propres processeurs basés sur l’ARM depuis l’iPhone 4 – leurs avantages dans les ordinateurs devraient être une efficacité accrue et des performances plus élevées dans les applications graphiques et d’IA.

Dans la catégorie « Dans le test il y a 15 ans », la rédaction consulte les archives du test tous les samedis depuis juillet 2017. Les 20 derniers articles qui ont paru dans cette série sont énumérés ci-dessous :

Vous trouverez encore plus de contenus de ce type et de nombreux autres rapports et anecdotes dans le coin rétro du forum Tech Astuce.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles