Actualités Tech

Dans l’épreuve il y a 15 ans : ATi CrossFire avait besoin de deux cartes graphiques différentes

Im Test vor 15 Jahren: ATi CrossFire brauchte zwei verschiedene Grafikkarten
Dans l'épreuve il y a 15 ans : ATi CrossFire avait besoin de deux cartes graphiques différentes

Tl;dr : La technologie CrossFire (test) d’ATi différait clairement du SLI de Nvidia lorsqu’elle a été lancée en 2005 (dans le test il y a 15 ans). Entre autres choses, la technologie multi-GPU de l’ATi nécessitait une deuxième carte graphique maîtresse de l’édition CrossFire en plus d’une carte graphique normale X800 ou X850.

La flexibilité au détriment de la performance

Le principe de base de CrossFire et de SLI était le même : deux cartes graphiques fonctionnent plus vite qu’une seule. Le SLI de Nvidia, qui avait été publié six mois plus tôt, avait des exigences assez strictes pour que les accélérateurs soient combinés. Outre le GPU et la vitesse de l’horloge, le BIOS et la révision de la carte devaient correspondre. ATi a poursuivi un concept différent avec une architecture maître-esclave. Ici, une carte graphique maîtresse spéciale, qui devait être une « édition CrossFire » vendue séparément, a été combinée à une carte graphique conventionnelle. Les éditions CrossFire disposaient d’un moteur de composition, qui combinait le signal entrant de l’esclave avec celui de la carte graphique maître.

Le fabricant a proposé deux cartes graphiques maîtresses appropriées en trois modèles, la Radeon X850 CrossFire Edition pour 549 dollars US et la X800 CrossFire Edition pour 299 dollars US (256 Mo) et 249 dollars US (128 Mo) respectivement. Elles peuvent être combinées avec n’importe quelle carte graphique de leur gamme de modèles – la X850 CrossFire Edition par exemple avec une Radeon X850 XT PE, X850 XT ou X850 Pro, mais pas avec une Radeon X800 XL.

Une limitation importante était que lorsque l’on combinait une carte graphique à 16 pipelines (les X850 CrossFire Edition et X800 CrossFire Edition en avaient toutes deux autant) avec une autre carte à 12 pipelines, seuls 12 pipelines étaient actifs sur les deux modèles. Dans le meilleur des cas, CrossFire n’a donc été utilisé qu’en combinaison avec une carte XT ou XL.

AFR, SFR, SuperTiling et meilleur antialiasing

ATi et Nvidia supportent plusieurs modes dans lesquels les cartes graphiques peuvent fonctionner ensemble. Le plus rapide – qui est devenu la norme dans les années suivantes – était le « Alternate Frame Rendering » (AFR), dans lequel les GPU calculaient toujours en alternance une trame entière. Si l’utilisation de l’AFR n’était pas possible ou – par exemple à cause des micro-gravures typiques – non souhaitée, CrossFire et SLI maîtrisaient également le « Split Frame Rendering » (SFR), qui était appelé « Scissor Mode » chez ATi. Ici, l’image a été divisée horizontalement ou verticalement et une carte graphique a calculé chacune la moitié de l’image. Le troisième mode supporté par ATi était le SuperTiling, qui divise une image en carrés de 32 × 32 pixels qui sont alternativement distribués aux deux GPU. Ce mode était le plus lent en raison des frais administratifs élevés.

Ceux qui préféraient une meilleure qualité d’image plutôt qu’une plus grande puissance pouvaient activer le mode QI supérieur. Ici, les deux GPU ont calculé la même image avec un échantillonnage antialiasing différent. Par la suite, les deux images ont été combinées, ce qui a permis d’obtenir un échantillonnage plus important.

Tirs croisés dans le passé et aujourd’hui

Lorsque Tech Astuce a introduit CrossFire il y a 15 ans, faute de carte graphique maîtresse, il n’était pas encore en mesure d’examiner comment ces modes fonctionnaient en pratique. En fait, ils n’étaient pas censés être disponibles avant la fin du mois de septembre 2005 – c’est pourquoi les performances pratiques de la première génération de CrossFire feront l’objet d’un prochain article. En attendant, CrossFire et SLI sont tous deux obsolètes et rarement utilisés. En 2018, Tech Astuce a tiré une conclusion qui donne à réfléchir sur les systèmes multi-GPU (test) : « Aujourd’hui, il ne faut en aucun cas prévoir deux cartes graphiques ».

Dans la catégorie « Dans le test il y a 15 ans », la rédaction consulte les archives du test tous les samedis depuis juillet 2017. Les 20 derniers articles qui ont paru dans cette série sont énumérés ci-dessous :

Vous trouverez encore plus de contenus de ce type et de nombreux autres rapports et anecdotes dans le coin rétro du forum Tech Astuce.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles