Actualités Tech

Galaxy Watch 3 : Samsung rend la lunette tournante

Galaxy Watch 3: Samsung bringt die drehbare Lünette zurück

Samsung saute le « 2 » avec la Galaxy Watch 3 et lance un successeur à la Galaxy Watch avec lunette tournante. Le nouveau modèle complète la gamme Smartwatch existante avec une version légèrement plus grande qui est plus orientée vers les montres classiques en termes de design. La technologie intégrée est cependant bien connue.

La lunette tournante peut être utilisée pour contrôler le système d’exploitation Tizen, qui a une structure de menu circulaire et est installé dans la version 5.5. Bien que Samsung n’ait jamais complètement abandonné le concept de fonctionnement, dans la Galaxy Watch Active 2 (Test) récemment introduite, la lunette physique a été remplacée par une lunette purement numérique qui accepte les commandes via des entrées tactiles circulaires au bord de l’écran.

Avec la Galaxy Watch 3, l’élément de contrôle mécanique est de retour et disponible en deux tailles. Le boîtier de la Galaxy Watch 3 mesure 41 mm ou 45 mm de diamètre, en détail 41 × 42,5 × 11,3 mm ou 45 × 46,2 × 11,1 mm (L×H×P). Samsung fabrique les deux variantes en acier inoxydable, qui pèsent 48,2 g ou 53,8 g. En termes de couleurs disponibles, Samsung suit le Galaxy Note 20 et Galaxy Buds Live avec Mystic Bronze, Mystic Black et Mystic Silver.

Écrans OLED avec fonction de mise en marche permanente

La technologie de la montre doit sembler familière aux utilisateurs d’une montre Galaxy Watch Active 2. L’écran Super-AMOLED mesure 1,2 pouces ou 1,4 pouces même sur la dernière version et offre toujours un diamètre de 360 pixels. Si la montre n’est pas utilisée activement, elle affichera toujours une couleur avec une luminosité réduite. Corning Gorilla Glass DX, spécialement conçu pour les vêtements, protège le devant dans un design plat, tandis que le dos recouvre un verre 3D légèrement incurvé.

Sous le capot, l’Exynos 9110 est un processeur bien connu issu de la propre production de 10LPP de Samsung, que Samsung a introduit en 2018 avec la première montre Galaxy. Il offre deux cœurs Cortex-A53 jusqu’à 1,15 GHz, un Mali-T720-MP1-GPU et est couplé à 1 Go de RAM et 8 Go de mémoire fixe. Bluetooth 5.0, Wi-Fi 5, NFC, A-GPS, GLONASS et BeiDou sont disponibles comme connectivité standard, avec LTE via un eSIM disponible en option pour les deux modèles.

Mesures ECG en attente de diffusion

Plus intéressants sont les capteurs composés d’un capteur d’accélération jusqu’à 32 g, d’un capteur de position, d’un altimètre barométrique, d’un capteur de lumière ambiante, d’un capteur d’impulsion pléthysmographique à 8 photodiodes et, pour la première fois dans cette série, d’un électrocardiogramme (ECG). La montre Galaxy Watch Active 2, introduite pour la première fois en août 2019, prend également en charge les mesures ECG, mais celles-ci ne sont activées pour le marché sud-coréen que depuis juin de cette année. Il n’y a pas encore de date pour les autres pays, de sorte que Galaxy Watch 3 ne soutiendra pas cette fonction en Allemagne pour le moment.

Durée de vie de la batterie à partir de 43 heures

Dans les boîtiers étanches IP68 et MIL-STD-810G7 spécifiés et jusqu’à 5 ATM, Samsung accueille des batteries rechargeables sans fil de 247 mAh ou 340 mAh, qui devraient atteindre une autonomie de 43 heures pour le modèle de 41 mm. Il n’y a pas encore d’informations disponibles sur le fabricant pour la version plus grande. Des facteurs tels que la luminosité de l’écran, le contenu de l’affichage, la fréquence d’utilisation et la téléphonie mobile ainsi que la qualité de la réception WLAN et Bluetooth influencent la durée de vie de la batterie, explique Samsung.

Prix et disponibilité

La Galaxy Watch 3 commence à 418 euros en 41 mm seulement avec WLAN, le modèle LTE est à 467 euros. La version 45 mm coûte 447 euros, avec LTE c’est 496 euros. La Smartwatch est censée être commandée chez Samsung dès ce soir après le déballage.

Tech Astuce a reçu des informations sur cet article de Samsung lors d’un événement organisé par le fabricant à Berlin dans le cadre de la NDA. Les frais de voyage aller et retour ont été pris en charge par Tech Astuce. Il n’y a eu aucune influence du fabricant ni aucune obligation de déclaration.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles