in

Google : Android 10 fonctionne sur plus d’appareils que les versions précédentes

Après une pause de plus d’un an, Google a de nouveau présenté des chiffres sur la distribution des différentes versions d’Android. Toutefois, au lieu de la répartition en pourcentage utilisée jusqu’à présent, Google indique désormais sur combien d’appareils une version sera utilisée sur une période de 300 jours. Android 10 mène dans cette comparaison.

L’annonce de ces chiffres vient avec l’annonce qu’Android 10 a été installé sur plus de 400 millions d’appareils depuis le début de la distribution il y a 300 jours. Les chiffres comprennent à la fois les smartphones mis à jour et ceux qui ont été mis à jour à la dernière version du système d’exploitation via une mise à jour.

Comparaison des versions d'Android après 300 jours
Comparaison des versions d’Android après 300 jours (Image : Google)

En comparaison directe avec les versions antérieures d’Android, Android 9 (Pie), Android 8.1 (Oreo MR1) et Android 8 (Oreo), Android 10 (Q) obtient le meilleur score dans les 300 premiers jours depuis la disponibilité du système d’exploitation. Avec Android 9, Google a atteint moins de 300 millions d’appareils sur la même période, avec Android 8.1, c’est un peu plus de 100 millions d’appareils et avec Android 8 moins de 100 millions d’appareils.

Mesures pour des mises à jour plus rapides

Sur le blog des développeurs Android, Google justifie son succès par plusieurs mesures prises ces dernières années pour accélérer la diffusion des mises à jour Android. Il s’agit notamment du projet Treble avec Android Oreo, des Generic System Images (GSI) avec Android Pie et du projet Mainline avec Android 10. Le projet Treble a supprimé les dépendances des OEM et des SoC sur le reste du code du système d’exploitation et avec les GSI, les OEM pouvaient participer au programme de prévisualisation des développeurs pour fournir des versions de prévisualisation.

Google rend les partitions A/B obligatoires

Le projet Mainline permet de mettre à jour certains composants du système d’exploitation via Google Play. Avec Android 11, Google fait passer le nombre de composants du système d’exploitation de 12 à 21, dont neuf nouveaux ajouts : Tethering, NNAPI, Cell Broadcast Receiver, adbd, Internet Key Exchange, Media Provider, statsd, WiFi et extension SDK. Avec Android 11, Google rend également les partitions A/B obligatoires afin que les mises à jour Android puissent être effectuées en arrière-plan et activées au prochain redémarrage. Lorsque le système actif fonctionne sur l’une des deux partitions (A), la mise à jour est installée sur une copie de celui-ci sur une deuxième partition (B). Il suffit ensuite de redémarrer le système, au cours duquel il est démarré à partir de la deuxième partition. Les partitions A/B virtuelles sous Android 11, qui seront obligatoires à l’avenir, devraient résoudre l’inconvénient des besoins en mémoire plus importants de cette méthode de mise à jour.

Android 10 dernier à moins de 10 pour cent

En chiffres absolus, cependant, Android 10 a encore une existence de niche. Bien que Google n’affiche plus ces chiffres via l’Android Dashboard depuis mai de l’année dernière, les développeurs peuvent les consulter dans l’Android Studio lorsqu’ils démarrent un nouveau projet. Mais là encore, Google ne fournit pas de chiffres actuels depuis au moins le mois d’avril de cette année. Selon ces données, Android 10 en avril 2020 est à 8,2 %, Android 9 à 31,3 % et Android 8,1 et 8 ensemble à 21,3 %.

Partager cet article
Robin Vigneron

Par Robin Vigneron

Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !

Adrenalin 2020 Edition 20.7.1: Grafiktreiber erhält ein Bug-Report-Tool und Fixes

Adrenalin 2020 Edition 20.7.1 : Le pilote graphique obtient un outil de rapport de bogue et des corrections

Flutter 1.17.5: Ubuntu bringt UI-Toolkit via Snap auf den Linux-Desktop

Flutter 1.17.5 : Ubuntu apporte UI-Toolkit sur le bureau Linux par un simple clic