Google I/O 2020 supprimé pour cause d’urgence de coronavirus

Aussi l’événement le plus important de l’année pour Google ne va pas jouer à cause de la coronavirusdu moins pas sous la forme à laquelle nous sommes habitués : le groupe Mountain View a annoncé l’annulation de I/O 2020prévue du 12 au 14 mai. Comme cela a déjà été confirmé pour Cloud Next ’20 sera presque certainement remplacé par des sessions en ligne et en streaming.

En raison des inquiétudes suscitées par le coronavirus et conformément aux directives sanitaires des CDC, de l’OMS et d’autres autorités, nous avons décidé d’annuler l’édition physique de l’événement Google I/O à l’Amphithéâtre du littoral.

Google I/O 2020 supprimé pour les coronavirus

La kermesse, destinée principalement aux développeurs, a longtemps été l’occasion de découvrir ce qui bouillonne dans le chaudron du bigG avec des annonces sur l’écosystème Android ainsi que des projets concernant le cloud, l’intelligence artificielle, la maison intelligente et les nouveaux matériels. Ceux qui ont déjà acheté un billet pour assister à la conférence en personne recevront un remboursement complet dans les jours qui suivent et auront automatiquement droit à un autre billet l’année prochaine lors de l’ouverture des ventes pour participer à I/O 2021.

Tous les invités qui ont acheté des billets pour I/O 2020 recevront un remboursement complet avant le 13 mars… Les invités inscrits pour I/O 2020 n’auront pas à participer au tirage au sort de l’édition de l’année prochaine et auront automatiquement la possibilité d’acheter un billet pour I/O 2021.

Le coronavirus bouleverse donc même le monde de la haute technologie, obligeant ses protagonistes à réorganiser leurs agendas.

Dans les semaines à venir, nous étudierons d’autres moyens de faire évoluer les E/S de Google pour mieux nous connecter avec notre communauté de développeurs.

Celle d’I/O 2020 n’est que la dernière des annulations annoncées en raison des inquiétudes concernant la propagation de COVID-19. D’autres rendez-vous importants tels que le F8 de Facebook et la conférence des développeurs de jeux ont été manqués ces derniers jours. Le premier, dans la seconde moitié du mois de février, a été le Mobile World Congress à Barcelone.

Partager cet article