in

Google SoC («Whitechapel»): le Pixel 6 est censé utiliser sa propre puce («GS101») en 5 nm

Avec le prochain Pixel 6, successeur du Pixel 5 (test), Google et Whitechapel s’appuieront pour la première fois sur un système interne sur puce, fabriqué en 5 nm par le fabricant sous contrat Samsung Foundry. . En réponse à Apple Silicon, la nouvelle puce se verra attribuer le nouveau label «Google Silicon».

Whitechapel comme premier SoC de Google Silicon

Comme le site Web spécialisé dans Google et son matériel 9to5Google D’après la documentation interne, le Pixel 6 attendu pour l’automne de cette année utilisera pour la première fois un chipset Google fabriqué en 5 nm et développé conjointement avec Samsung.

Le nouveau SoC doit être exécuté en interne sous la désignation GS101, avec «GS» pour «Google Silicon», poursuit le site Web. Le System-on-a-Chip est l’alternative de Google au premier processeur M1 d’Apple.

ARM Cortex-A79 avec TPU amélioré

En plus des smartphones internes de Google de la série Pixel, le SoC Whitechapel devrait également être utilisé dans les Chromebooks d’autres fabricants. Dans la documentation interne, à laquelle fait référence 9to5Google, deux smartphones avec les noms de code « Raven » et « Oriole » ont été répertoriés, qui devraient apparaître à l’automne.

Le design Whitechapel s’appuiera donc sur huit cœurs ARM de la série Cortex-A79 («Matterhorn») ainsi que sur une unité IA encore plus améliorée («Edge TPU») pour l’assistant Google.

Production 5 nm dans un nœud inconnu

Il y a encore un grand point d’interrogation derrière la production prévue du SoC en 5 nm avec une exposition ultraviolette extrême et les nœuds sous-jacents du fabricant sous contrat Samsung Foundry. Les deux procédés de fabrication 5LPE («Low Power Early») et 5LPP («Low Power Plus») seraient actuellement remis en question.

Le site Web avait déjà en avril 2020 Axios Les premiers détails sur le SoC Whitechapel pour les smartphones et les Chromebooks Pixel ont circulé.

Google SoC («Whitechapel»): le Pixel 6 est censé utiliser sa propre puce («GS101») en 5 nm 1
Partager cet article
Robin Vigneron

Par Robin Vigneron

Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !

Le RX-6800-XT-Customs d'ASRock, Asus et MSI mis à l'épreuve 17

Le RX-6800-XT-Customs d’ASRock, Asus et MSI mis à l’épreuve

WD Black SN850 et Blue SN550 dans le test 18

WD Black SN850 et Blue SN550 dans le test