Indexation mobile de tous les sites d’ici septembre

De plus en plus d’utilisateurs accèdent aux ressources en ligne de smartphone. Une tendance irréversible, déclenchée au cours de la dernière décennie grâce à la diffusion de plus en plus large de ces dispositifs. Vous le savez aussi très bien GoogleLa société s’est depuis longtemps engagée à promouvoir auprès des webmasters l’adoption de mises en page pouvant être affichées de manière optimale sur des écrans plus petits que ceux des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables. La prochaine étape de cette voie est prévue pour septembre : bigG appuie sur l’accélérateur en ce qui concerne la l’indexation mobile d’abord.

Google : l’indexation sur les téléphones portables pour tous

En bref, le Googlebot de moteur de recherche qui est chargé d’analyser le contenu de laIndexation envisage de plus en plus les versions mobiles en premier lieu. Le groupe Mountain View a commencé à le faire en novembre 2016, en procédant de manière progressive et aujourd’hui, il applique ce mode à environ 70 % des sites. D’ici septembre 2020, cette part atteindra 100 %.

À l’adresse suivante : webmaster qui ne se sont pas encore adaptés, il ne reste donc que quelques mois pour intervenir sur les pages et les CSS afin de se conformer et ainsi éviter le risque d’une certaine sanction dans les SERP. Google fournit des guides et des outils utiles pour apporter les changements nécessaires et adopter une conception par type réactif. Il n’est pas recommandé d’utiliser des URL différentes pour les deux versions du site (généralement « m.*** » pour la version mobile) car, comme nous l’avons vu, c’est une astuce qui finit par générer de la confusion tant sur le moteur de recherche que chez ceux qui surfent.

Selon un rapport de BroadbandSearch, le trafic en ligne généré par les appareils mobile a augmenté de 222 % au cours des sept dernières années. Le dépassement sur les plates-formes de bureau remonte à 2016.

Partager cet article