Actualités Tech

La tour NZXT H1 Mini-ITX en test

NZXT H1 im Test: Eleganter Mini-ITX-Tower bringt PSU und AiO gleich mit

Tl;dr : Le H1 n’est que le deuxième boîtier Mini-ITX de NZXT et repose sur un concept complètement différent : l’alimentation électrique, le câble de montée et le refroidissement par eau AiO sont déjà inclus dans le boîtier parfaitement fabriqué. Cela ressemble à un peu de modularité, mais offre un véritable paquet complet sans souci à un prix élevé.

Le NZXT H1 apporte tout ce qui pourrait ne pas aller

Le H1 de NZXT est recommandé principalement pour son confort d’utilisation. Dans de nombreux cas concurrents, il faut veiller à choisir le bon matériel, non seulement en termes de taille et de forme, mais aussi en termes de dissipation de chaleur et de refroidissement. Les concurrents Sliger et Dan Cases ont des listes complètes de restrictions ou de recommandations concernant les refroidisseurs de CPU, classées par modèle et par fabricant, ainsi que les positions et les dispositions des ventilateurs.

À ce stade, NZXT fait tout différemment. Le refroidisseur de l’unité centrale est déjà inclus dans la livraison et est monté avec précision, il en va de même pour l’alimentation électrique et le câble d’élévation de la carte graphique. Le client choisit une combinaison appropriée de carte mère mini-ITX, de processeur et de mémoire vive, ainsi qu’un lecteur et une carte graphique d’une largeur maximale de 2,5 emplacements et le plaisir peut commencer.

Disponible en noir ou blanc depuis février 2020

Toutefois, aucun problème de compatibilité imprévu n’est à payer au prix fort.
Le H1 est disponible depuis février de cette année en noir et blanc au prix de 350 euros. Actuellement, le prix dans les magasins est plus susceptible d’être de 370 euros. Cela est également dû au fait que NZXT n’est actuellement pas en retard dans la livraison. La demande était tout simplement trop importante.

Quel que soit le choix de la couleur, tout l’intérieur, ainsi que le côté avec fenêtre en verre et son côté opposé, est noir. Dans la version blanche, seul le panneau à trois faces qui couvre le dessus et les deux autres côtés est réellement blanc.

Livraison avec bloc d’alimentation, refroidissement par eau AiO et câble de montée

Le boîtier est livré au client dans une grande boîte en carton avec les amortisseurs obligatoires en polystyrène. Le refroidissement par eau AiO déjà préinstallé est protégé par un insert en polystyrène, d’une part par une petite fixation sur le groupe de pompage, d’autre part par une sorte de mannequin de carte mère, qui maintient également le câble de la colonne montante en place pendant le transport.

Le câble de la colonne montante et une alimentation électrique de 650 watts sont tous deux préinstallés dans le boîtier. De même, tous les câbles de l’alimentation électrique ainsi que les câbles pour l’USB en façade, l’audio, etc. sont non seulement soigneusement préinstallés, mais aussi préassemblés à la longueur raisonnable pour le H1, ce qui rend toute autre gestion de câbles obsolète. Le câble du ventilateur de 140 mm de l’AiO est gainé de très haute qualité, celui de la pompe n’est pas gainé du tout. Bien qu’il s’agisse d’un problème purement optique, les deux câbles sont à peine visibles de l’extérieur, l’incohérence est surprenante.

H1 noir vue de côté ouverte
H1 noir vue de côté ouverte

Un détail banal, mais qui permet néanmoins de gagner du temps, se trouve dans le bouton de mise en marche et de réinitialisation. La plupart des fabricants le divisent en un total de quatre brins, chacun comportant deux fils. L’utilisateur doit donc chercher laborieusement dans le manuel de la carte mère, où il doit exactement brancher les prises et comment les débrancher. Si l’utilisateur fait une erreur à ce niveau, l’ordinateur ne démarrera tout simplement pas dans le pire des cas. Ce n’est pas le cas du H1 : ici, tous les brins sont combinés pour former une fiche et un câble infaillibles.

Tous les accessoires sont contenus dans une boîte en carton oblongue cachée dans l’étui. Outre les vis et les colliers de serrage, il contient également les kits de montage du système de refroidissement à eau AiO pour les AMD AM4, FM2(+), FM1, AM3(+) et AM2 ainsi que la prise LGA 115x d’Intel. Les vis sont comptées, donc aucune ne doit être perdue. Un câble adaptateur pour l’entrée/sortie audio sur le panneau avant est également inclus.

Curieusement, le manuel d’instructions se trouve également à l’intérieur du boîtier, qui décrit comment il peut être facilement ouvert des deux côtés grâce à un mécanisme à déclic. Cela semble étonnant, car même sur l’encadré extrêmement détaillé et illustré de la caisse, qui est étiquetée en trois langues, il n’y a aucune référence à celle-ci, et les acheteurs sont donc définitivement confrontés en premier lieu au système fermé. Astuce : deux côtés peuvent être retirés et le reste peut être tiré vers le haut.

En général, le manuel semble fonctionnel, mais plutôt peu aimable. Le papier fin peut être déplié pour obtenir la taille d’une affiche. Ainsi, presque toutes les étapes de montage sont expliquées au moyen de petits croquis et de courtes notes dans onze langues au total. Dans les croquis, les composants actuellement concernés par l’assemblage sont colorés en violet pour correspondre au logo du fabricant, ce qui attire automatiquement l’attention sur l’essentiel. La description de l’installation du refroidisseur de l’unité centrale pourrait être illustrée plus en détail.

H1 noir avec AiO

H1 noir avec AiO

H1 vue latérale noire ouverte

H1 noir vue de côté ouverte

H1 vue latérale noire ouverte avec instructions

H1 vue latérale noire ouverte avec instructions

La question du prix

L’analyse de l’étendue de la prestation est un cas particulier avec le H1. Après tout, le fabricant justifie le prix d’achat élevé de 350 euros RRP par le matériel – alimentation électrique, refroidissement à eau AiO et câble de montée – qui est en partie déjà inclus. NZXT met en évidence la valeur de ce matériel supplémentaire sur l’emballage à 250 euros.

Le câble de la colonne montante, PCIe 16x Gen3, est absolument nécessaire pour le montage en H1. Considérer cela comme un bonus n’est donc guère viable et ne se fait pas non plus de cette manière dans d’autres cas de petite taille ou miniatures. Les Dan Cases A4 SFX, Sligers 560 ou le Ncase M1 coûtent tous un bon 200 euros, que le câble d’élévation soit nécessaire et donc inclus ou non.

Le refroidissement à l’eau AiO n’est pas spécifié par NZXT. Il contient un ventilateur de 140 mm, dont la plage de vitesse ne figure ni dans le manuel ni sur le site web du fabricant. On peut toutefois supposer que NZXT utilise une modification du Kraken X42 (https://www.nzxt.com/products/kraken-x42). La vitesse du ventilateur peut être contrôlée ici entre 500 et 1800 tr/min. Le Kraken X42, qui est proposé à un bon prix de 100 euros, comprend cependant une unité de pompage avec éclairage RGB, qui manque sur la version H1. Le refroidissement par eau AiO est également difficile à comparer en termes de prix, car 140 mm est une taille absolument spéciale. Cependant, des AiO de 120 mm sans éclairage RGB sont disponibles à partir d’environ 50 euros.

AiO
AiO (Photo : NZXT)

L’alimentation électrique est spécifiée avec 650 Watt et 80Plus Gold dans le facteur de forme SFX-L et offre un jeu de câbles modulaire. Cela signifie qu’il est bien équipé pour toute combinaison de matériel imaginable en H1 à l’heure actuelle. Le NZXT S650 Gold SFX-L n’est pas disponible séparément du fabricant, qui ne propose pas d’autres alimentations dans ce format. La similarité optique suggère cependant qu’il s’agit d’une nouvelle marque du très respectable Seasonic Focus SGX Gold 650W. Point de coût pour le client final : environ 130 euros.

Unité d'alimentation électrique
Unité d’alimentation électrique (Photo : NZXT)

En résumé : NZXT n’est pas directement concerné par la transparence des prix du matériel supplémentaire. On peut sans hésiter mettre en doute la valeur élevée de 250 euros, qui fait l’objet d’une publicité active. D’autre part, si le matériel supposé est confirmé, le client recevra en tout cas un bloc d’alimentation électrique puissant et de haute qualité ainsi qu’un refroidissement par eau de haute qualité et, en outre, un câble montant de la dernière technologie. Ainsi, le H1 offre une sorte de paquet complet et sans souci pour divers matériels qui pourraient être installés dans ce cas maintenant ou dans un avenir proche.

Page suivante : Aspect extérieur

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles