l’autorité de concurrence inflige une amende record à Apple

Amende record pour Apple établi par l’organisme Autorité de la Concurrence en France. Il s’agit de la sanction plus salé que jamais dans le pays : 1,1 milliard d’euros. Confirmez donc les rumeurs qui circulaient à la fin de la semaine dernière. L’accusation est qu’ils ont effectué une comportement anticoncurrentiel par le biais du réseau de distribution dans le segment du commerce de détail.

France : amende record pour Apple

Le groupe Cupertino se voit attribuer la responsabilité d’avoir imposé la Revendeur Premium l’obligation de vendre ses produits avec des prix alignés à celles pratiquées dans leurs propres magasins et sur Internet. La pomme mordue a déjà annoncé son intention de faire appel pour annuler ou au moins revoir la décision. Vous trouverez ci-dessous un extrait traduit de la déclaration officielle.

Apple et ses deux grossistes ont convenu de ne pas se faire concurrence et d’empêcher les distributeurs de le faire, « stérilisant » ainsi le marché de gros des produits Apple.

Les deux réalités directement concernées sont Tech Date e Ingram MicroIls sont également sanctionnés avec 76 et 63 millions d’euros respectivement. La société californienne, pour sa part, a qualifié la conclusion des autorités françaises de « décourageante ». C’est ce que l’on peut lire sur Reuters.

Il fait référence à des pratiques d’il y a plus de dix ans et ne tient pas compte de trente ans de précédents juridiques auxquels toutes les entreprises françaises se sont référées, avec un ordre qui va provoquer le chaos parmi les entreprises et dans tous les secteurs.

Ce n’est pas la première fois bien établi contre un géant du monde de la haute technologie par Isabelle de Silva, à la tête de l’Autorité de la concurrence depuis 2016 : c’était aussi le tour de Google pour des pratiques définies comme « non transparentes » liées à la publicité coûtant 150 millions d’euros.

Partager cet article