Actualités Tech

Le MBUX de 2e génération de la nouvelle classe S en détail

Mercedes-Benz: MBUX 2.0 der neuen S‑Klasse mit Volta im Detail vorgestellt

Tl;dr : La première de la nouvelle Classe S est prévue pour le mois de septembre. Aujourd’hui, Mercedes-Benz présente la deuxième génération de MBUX sur un écran de 12,8 pouces dans la console centrale. Devant le conducteur se trouve un écran 3D et l’AR-HUD est projeté sur le pare-brise. De nombreux capteurs sont destinés à simplifier l’utilisation.

Affichage OLED 12,8 pouces en format portrait

La deuxième génération de MBUX fait suite au premier MBUX, qui a été introduit en 2018 avec la classe A (test) et a depuis lors été proposé dans d’autres séries. L’annonce porte sur le grand affichage, bien que facultatif, de la console centrale révisée. Il mesure 12,8 pouces, fonctionne à 1 888 × 1 728 pixels et peut être commandé avec un panneau OLED optionnel et un retour haptique. On ne sait pas encore quels équipements de base la nouvelle classe S offrira dans le domaine des systèmes d’info-divertissement.

Affichage 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’écran du conducteur sous forme de tableau de bord entièrement numérique peut être commandé en option dans une version 3D avec autostéréoscopie. Mercedes-Benz combine un panneau LCD avec une structure spéciale de pixels et un masque de bande LCD contrôlable. La profondeur spatiale est réalisée en regardant différents pixels avec l’œil gauche et l’œil droit. Le masque fonctionne de manière adaptative et la position des yeux de l’observateur est déterminée par un système de caméra stéréo intégré à l’écran. Au total, quatre styles d’affichage (« Discret », « Sportif », « Exclusif », « Classique ») et trois modes (Navigation, Assistance, Service) sont disponibles pour l’écran du conducteur et l’écran central des médias.

L'écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L'écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L'écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L'écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’écran 3D du conducteur avec autostéréoscopie

L’affichage tête haute AR utilise un réseau de micro-miroirs

Une nouvelle génération d’affichage tête haute est projetée sur le pare-brise. Deux versions optionnelles seront disponibles, dont un modèle plus grand avec un angle d’ouverture de 10 degrés horizontalement et de 5 degrés verticalement, qui offrira une surface d’affichage équivalente à 77 pouces à une distance visuelle perçue de 10 mètres devant la voiture. En plus des affichages statiques, il existe une superposition de réalité augmentée pour les systèmes d’assistance au conducteur et les informations de navigation. Cela comprend des informations sur l’assistant de distance ainsi que des flèches de virage animées qui sont projetées sur la chaussée dans la voie exacte. Pour la première fois, un réseau de micromiroirs (DMD, « Digital Mirror Device ») de Texas Instruments est utilisé pour la projection, qui fait appel à 1,3 million de miroirs individuels éclairés par la source lumineuse.

Affichage tête haute avec superposition d'images
Affichage tête haute avec superposition d’images (Image : Mercedes-Benz)
Affichage tête haute avec superposition d'images
Affichage tête haute avec superposition d’images (Image : Mercedes-Benz)

Trois écrans pour les passagers arrière

À l’arrière du véhicule, il faut pouvoir disposer des mêmes informations et du même confort que pour le conducteur et le passager. La nouvelle classe S peut être commandée avec jusqu’à trois écrans supplémentaires pour les passagers arrière. Le contenu doit pouvoir être rapidement partagé d’un écran à l’autre ou à tous les écrans. La sélection et la modification des destinations de navigation sont également possibles depuis les sièges arrière. Mercedes-Benz a choisi la Chine et les États-Unis comme principaux marchés pour la nouvelle série 223 de la Classe S, où « les patrons sont souvent assis à l’arrière« , dit le fabricant.

Nvidia Xavier est 50 % plus rapide

Avant d’aborder les différentes fonctions du MBUX, il est nécessaire de jeter un coup d’œil sur le matériel qui se cache derrière le nouveau système. Le fournisseur est le même qu’il y a deux ans, Nvidia, bien qu’un nouveau SoC Xavier nettement plus rapide soit installé dans la classe S, comme l’a confirmé le fabricant à la demande de Tech Astuce. Dans la première génération, selon l’équipement, les SoC Nvidia étaient utilisés sous le nom de « Reilly PX » et « Parker 128 », qui ressemblait au Jetson TX2 avec Tegra X2. Un processeur hexa-core avec deux cœurs Denver 2 et quatre cœurs Cortex A57, des GPU Pascal avec 128 ou 256 cœurs CUDA et 8 Go de RAM ont été installés dans la classe A depuis 2018.

Six cœurs Carmel pour le CPU

Tous les SoCs Xavier proposés par Nvidia sont fabriqués au TSMC en 12 nm (12FFN). Dans la nouvelle Classe S, Mercedes-Benz annonce une performance totale du CPU et du GPU 50 % plus élevée que celle de la précédente génération de MBUX. En détail, le processeur ARMv8.2-A utilise six cœurs Carmel développés par Nvidia au lieu des deux anciens cœurs Denver 2 et des quatre cœurs Cortex A57 de Tegra X2. Cette mesure fait passer la puissance de calcul de 59 300 DMIPS à 94 600 DMIPS.

GPU Volta avec 384 cœurs CUDA

Pour le GPU de la nouvelle plateforme, qui est basée sur l’architecture Volta au lieu de Pascal chez Xavier, une performance de 691 GFLOPS est spécifiée – auparavant, elle était de 500 GFLOPS. Mercedes-Benz utilise une étape d’expansion avec trois « grappes de traitement des textures » (TPC) et donc six multiprocesseurs en continu (SM), de sorte que 384 cœurs CUDA sont disponibles. La configuration maximale du Xavier SoC est de huit cœurs Carmel et un GPU 4-TPC avec 512 cœurs CUDA.

Plus de RAM et de SSD au lieu de HDD

Mercedes-Benz a doublé la mémoire vive LPDDR4, qui passe de 8 à 16 Go, et la relie au SoC avec une bande passante de 41 790 Mo/s. Le SSD intégré offre 320 Go, les disques durs ne sont plus utilisés.

Le matériel derrière la 2ème génération de MBUX
Le matériel derrière la 2ème génération de MBUX (Photo : Mercedes-Benz)

Mercedes-Benz interdit 27 interrupteurs de l’intérieur

Pour Mercedes-Benz, cependant, l’accent est moins mis sur les aspects individuels du nouveau système que sur la liaison des différentes fonctions par le biais de nombreux capteurs et d’un fonctionnement intelligent consistant en un toucher, une parole, des gestes et, plus récemment, un contrôle du regard. Les fonctions essentielles telles que le contrôle des essuie-glaces, de la climatisation, des programmes de conduite ou du volume restent directement accessibles. La température peut être contrôlée via un menu affiché en permanence au bas de l’écran du média. Par rapport à la Classe S actuelle, Mercedes-Benz a interdit un total de 27 interrupteurs mécaniques à l’intérieur.

Le concept opérationnel en un coup d'œil
Le concept de fonctionnement en un coup d’œil (Image : Mercedes-Benz)

L’assistant d’intérieur réagit à la ligne de vue

Une nouvelle fonction est l’assistant intérieur, qui utilise des caméras dans l’unité de commande du toit et des algorithmes d’apprentissage pour interpréter la direction de la tête, les mouvements des mains et le langage corporel et qui est conçu pour réagir avec les fonctions appropriées du véhicule. Un regard par-dessus l’épaule en direction de la lunette arrière ouvre le store, par exemple. Si le conducteur cherche quelque chose sur le siège passager dans l’obscurité, la lumière s’allume. À l’avenir, un simple coup d’œil dans la direction du rétroviseur extérieur suffira pour le régler. Le toit ouvrant de la nouvelle Classe S peut être ouvert d’un seul mouvement de la main. Et grâce à la Pose favorite (symbole de victoire), il est possible d’appeler les fonctions préférées du MBUX, ce qui permet au conducteur et aux passagers de relier leurs favoris personnels au système. L’assistant d’intérieur couvre également le domaine de la sécurité et vérifie, par exemple, si un siège pour enfant est attaché au siège du passager avant.

La commande vocale pour la maison intelligente

La commande vocale via l’assistant « Hey Mercedes » est possible en 27 langues dans la Classe S. Même sans cette commande vocale, des requêtes telles que « J’ai froid » ou « Température à 24 degrés » devraient mener à la destination souhaitée. Il devrait également être possible de passer des appels téléphoniques et d’afficher la carte de navigation sans la commande vocale explicite. Dans la nouvelle Classe S, l’assistant explique où est rangée la trousse de premiers secours ou comment un smartphone peut être couplé via Bluetooth. La commande vocale comprend également le fonctionnement des fonctions de confort telles que le chauffage du siège ou le massage. La technologie et les appareils électroménagers peuvent être mis en réseau avec le véhicule grâce à une fonction « maison intelligente » et peuvent également être contrôlés par la voix. « Hey Mercedes » peut être commandée depuis le siège arrière ; une lumière ambiante clignotante indique le haut-parleur actuel.

Les modèles de logiciels sur le serveur Mercedes-Benz devraient apprendre de nouveaux mots à la mode ou un usage linguistique modifié au fil du temps. En outre, la variation des résultats des dialogues devrait permettre des conversations plus naturelles par rapport aux mêmes réponses stéréotypées. L’évaluation des commandes vocales a lieu dans la voiture et sur les serveurs de Mercedes-Benz, de sorte que des réponses (potentiellement limitées) et d’autres réactions sont encore possibles même sans réception de téléphone portable.

Authentification biométrique pour Mercedes me

Dans le MBUX de la deuxième génération, jusqu’à sept profils d’utilisateurs peuvent être enregistrés. La connexion au propre profil Mercedes-me se fait en scannant un code QR avec le smartphone Android ou iOS et l’application Mercedes-me. En stockant les profils dans le nuage, il devrait être possible de les utiliser dans d’autres véhicules Mercedes-Benz, à condition qu’ils soient également équipés de la nouvelle génération de MBUX. L’authentification dans le véhicule est classiquement possible via un code PIN, mais la reconnaissance des empreintes digitales, du visage et de la voix est également disponible dans la nouvelle Classe S. À cette fin, on utilise par exemple les caméras de l’écran 3D optionnel du conducteur. Le capteur d’empreintes digitales est situé sous l’écran du support, à côté d’autres fonctions de base importantes. Les paramètres individuels peuvent être appelés via l’authentification biométrique, mais elle sert également à sécuriser les processus de paiement numérique depuis l’intérieur du véhicule.

L'authentification biométrique en un coup d'œil
L’authentification biométrique en un coup d’œil (Image : Mercedes-Benz)

Plus de détails sur la nouvelle classe S en juillet et août

Maintenant que l’accent est mis sur le nouveau MBUX, la présentation des systèmes d’assistance au conducteur, axée sur la sécurité et le confort de conduite, est prévue pour la fin juillet. Le confort du nouvel intérieur de la Classe S sera démontré à la mi-août.

Tech Astuce a reçu des informations sur cet article de Mercedes-Benz dans le cadre de la NDA. La seule spécification était la date de publication la plus proche possible.

Cet article était intéressant, utile ou les deux ? Les éditeurs apprécieraient tout soutien sous forme de désactivation des bloqueurs d’annonces ou d’un abonnement à Tech Astuce Pro. En savoir plus sur la publicité sur Tech Astuce.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles