Actualités Tech

Le moniteur Eizo FlexScan EV2760 à l’essai

Eizo FlexScan EV2760 im Test: Flexibler Monitor mit langer Garantie hat einen hohen Preis

Tl;dr : L’Eizo FlexScan EV2760 repose sur un support flexible, un cadre fin et de nombreuses connexions. Toutefois, malgré son prix élevé, il ne propose pas d’USB-C pour la connexion facile d’un ordinateur portable et la recharge. La fidélité des couleurs est également en retard sur la concurrence.

Eizo voit le FlexScan EV2760 comme un moniteur pour le bureau et les jeux. Pour cela, il s’appuie sur une taille de 27 pouces, la résolution WQHD avec 2 560 × 1 440 pixels et un panneau IPS, mais reste à une fréquence de rafraîchissement maximale de 60 Hz. Le prix du nouveau modèle est actuellement d’environ 570 euros, ce qui est un fier supplément, surtout en comparaison avec le Dell P2720DC (révision), qui coûte moins de 350 euros avec des spécifications techniques presque identiques.

La technologie de l’Eizo FlexScan EV2760

L’écran IPS de l’EV2760 est droit et offre une luminosité maximale typique de 350 cd/m² selon le fabricant. Le contraste est indiqué avec 1.000:1, typique pour l’IPS. La personne testée n’offre pas de certification HDR d’affichage ou de support pour les signaux d’image HDR. La couverture de l’espace colorimétrique sRGB est de 97 %, avec un panneau de 8 bits.

La combinaison largement utilisée d’un écran de 27 pouces et d’une résolution de 2 560 × 1 440 pixels donne une densité de 109 ppi. Cela garantit également une image et une écriture beaucoup plus nettes en travaillant que sur des moniteurs de 27 pouces avec une résolution de 1 920 × 1 080 pixels (Full HD), comme le Samsung C27RG50 (revue) ou le ViewSonic XG270 (revue).

Pas d’USB-C, mais du DVI-D

En regardant les connexions du FlexScan EV2760, il est surprenant qu’Eizo ne propose pas de connexion USB-C avec alimentation électrique pour faciliter la connexion et la recharge d’un ordinateur portable dans le cas d’un moniteur de bureau pour 570 euros. A la place, une entrée HDMI, deux DisplayPorts et une interface DVI-D sont proposés. Un port USB 3.1 normal (Gen 1, type B) sert de liaison montante USB, et un total de quatre ports USB 3.1 (Gen 1, type A) sont disponibles pour connecter des périphériques ou des supports de stockage. Deux des quatre interfaces sont dirigées vers le bas, les deux autres vers le côté gauche de l’écran – mais pas dans le cadre extérieur de l’écran, mais légèrement décalées vers l’intérieur. C’est également là que se trouvent les deux connexions audio, une entrée et une sortie. Les entrées vidéo sont dirigées vers le bas, mais ne sont pas couvertes par un couvercle. Grâce à la fonction pivot, les interfaces de l’Eizo FlexScan EV2760 sont très faciles d’accès. Le son peut être émis directement à partir du moniteur par deux haut-parleurs de 1 watt.

Stand segmenté avec toutes les options

Comme l’Eizo EV3285 (test), l’EV2760 repose également sur un support de frappe qui s’étend en plusieurs segments jusqu’à ce qu’il atteigne sa hauteur maximale de réglage de 16,9 cm, supérieure à la moyenne. L’écran peut également être abaissé jusqu’à ce que le cadre touche le support. En outre, il peut être tourné et incliné de -5 à +35 degrés, avec un total de 172 degrés de rotation obtenus au moyen d’un anneau rotatif dans le support. Les câbles peuvent être acheminés à travers un couvercle amovible dans la partie inférieure du stand, de sorte qu’ils soient partiellement dissimulés. Un support VESA pour le moniteur peut également être utilisé sur demande.

La conception du moniteur est à nouveau simple. Les bords de l’écran sont agréablement étroits. Le support ne prend pas trop de place inutilement grâce à sa conception plate, de sorte que le lecteur de collecte peut être laissé libre sous l’appareil.

Un capteur de lumière permet de modifier la luminosité de l’écran si nécessaire

L’Eizo FlexScan EV2760 est équipé d’un capteur de lumière qui peut régler automatiquement la luminosité de l’écran. Si vous le souhaitez, cette fonction peut également être désactivée dans l’OSD. Eizo appelle cette fonction « Auto EcoView ». Outre une luminosité plus agréable dans l’obscurité, une luminosité plus faible permet également de réduire la consommation d’énergie. La fonction « EcoView-Optimizer » réduit la luminosité des images sombres, mais cela conduit à nouveau au fait que même les zones réellement blanches obtiennent un léger voile gris. La meilleure qualité d’image est offerte lorsque les deux fonctions sont désactivées.

Sans scintillement grâce à une combinaison de PWM et DC

Eizo annonce que l’écran ne scintille pas, mais s’appuie sur la modulation de largeur d’impulsion (PWM) à haute fréquence plutôt que sur le courant continu non modulé (DC) pour piloter le rétro-éclairage de la LED. Le fabricant annonce qu’il s’agit d’une combinaison de PWM et de DC. Lors du test, aucun scintillement n’a été perçu, même à faible luminosité de l’écran.

Pas de FreeSync et pas de G-Sync

Eizo voit l’utilité de l’EV2760 dans les jeux, mais l’écran n’offre pas un taux de rafraîchissement variable ou plus rapide que 60 Hz. Même si l’appareil n’était utilisé que sous Windows, l’utilisateur bénéficierait d’un taux de rafraîchissement plus élevé. La personne testée n’utilise pas de garnitures colorées ni même d’éclairage RVB pour attirer l’attention des joueurs.

Mais dans l’OSD du moniteur, vous pouvez activer Overdrive. En plus de « Off », Eizo propose les deux modes « Standard » et « Enhanced » pour raccourcir le temps de réponse de l’affichage.

Pas de joystick ni de touches, mais du toucher

Eizo n’utilise ni joystick ni touches pour contrôler l’affichage à l’écran (OSD), mais utilise au contraire un total de sept surfaces tactiles dans le cadre du moniteur. Un retour d’information pour l’utilisateur n’est disponible que dans le menu de l’écran, mais pas sur les surfaces elles-mêmes. Contrairement à l’EV3285, l’affectation des surfaces tactiles n’est pas toujours identique dans l’EV2760, de sorte que vous devez faire attention à l’affectation des touches dans chaque sous-menu afin de ne pas déclencher la mauvaise action.

OSD de l’Eizo FlexScan EV2760

Consommation électrique inférieure à 25 watts

Le moniteur n’atteint pas la consommation d’énergie de 16 watts mentionnée par Eizo à la luminosité maximale et lorsque les fonctions EcoView sont désactivées. Si la luminosité la plus élevée est réglée et que le réglage automatique est désactivé, la consommation électrique est de 24,7 watts. Il est donc presque identique aux 24,5 watts du Dell P2720DC. Les deux modèles sont donc très éloignés des moniteurs de jeux actuels, avec un éclairage et une consommation électrique supérieure à 50 watts.

Page suivante : Afficher les mesures et la conclusion

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles