Actualités Tech

Le Synology DS920+ NAS à l’essai

Synology DS920+ im Test: Überzeugend wenig Neues

Tl;dr : Le Synology DS920+ utilise le Gemini Lake Refresh avec l’Intel Celeron J4125. Il offre également deux emplacements M.2 pour un cache SSD NVMe afin d’augmenter les performances d’entrée/sortie, et deux ports LAN avec Link Aggregation. Son seul problème est que le DS918+ peut faire tout cela.

Avec le DS920+, Synology présente le troisième nouveau NAS de la série Plus et le successeur du DS918+ après le DS720+ (examen) et le DS420+ (examen) dans un délai très court. La DS920+ offre de l’espace pour quatre disques durs, deux ports Gigabit LAN, deux emplacements M.2, 4 Go de RAM et un nouveau processeur sous la forme de l’Intel Celeron J4125.

Le prix de détail recommandé du DS920+ est de 577 euros, ce qui le rend environ 60 euros plus cher que le DS420+, dont le prix de détail recommandé est d’environ 517 euros. La DS918+, qui est actuellement encore disponible pour environ 530 euros, va bientôt disparaître du marché de détail.

Détails techniques de Synology D920+

Nouveau Celeron J4125 à quatre noyaux

Le DS920+ apporte également un changement de processeur. L’Intel Celeron J3455 du DS918+ cède la place à l’Intel Celeron J4125, qui provient de la famille de processeurs Gemini Lake Refresh et n’est disponible que depuis le quatrième trimestre de 2019. Les deux unités centrales s’appuient sur quatre cœurs à quatre fils. Toutefois, le nouveau J4125 offre une fréquence d’horloge de base de 2,0 GHz au lieu de 1,5 GHz et peut atteindre un maximum de 2,7 GHz grâce au turbo. Le TDP est de 10 watts et le cache L2 est de 4 Mo. Synology a récemment utilisé le processeur du DS720+.

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Alors que les DS720+ et DS420+ ont subi des changements majeurs par rapport à leurs prédécesseurs, le DS920+ n’a, là encore, que le processeur mis à niveau. Les autres spécifications sont identiques à celles du Synology DS918+.

Mise à niveau de la RAM par l’avant

Le nouveau modèle dispose donc également d’une mémoire DDR4 de 4 Go, qui peut être étendue par l’utilisateur d’un module SODIMM supplémentaire de 4 Go. Cela est possible après avoir retiré les cadres du disque dur par l’avant du DS920+ sans avoir à visser le boîtier.

Les 4 Go préinstallés dans la DS920+ sont intégrés dans la carte. Il n’y a donc pas de second slot SODIMM pour lequel il est intéressant d’ouvrir le boîtier du DS920+ pour remplacer également ce module.

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Double LAN 1 Gigabit, eSATA et USB 3.0

Le DS920+ n’a rien changé en termes de connectivité par rapport au DS918+. En plus des deux ports LAN Gigabit traditionnels qui assurent l’agrégation de liens pour augmenter la bande passante lorsque plusieurs clients accèdent au système en parallèle, le DS920+ possède un port eSATA sur le panneau arrière et un total de deux ports USB 3.0, un à l’avant et un à l’arrière. Le DS920+ n’a pas de bouton de copie qui vous permet de lancer une opération de copie définie en appuyant sur un bouton.

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Là encore, Synology ne s’appuie pas sur une norme de réseau plus rapide avec 2,5, 5 ou même 10 Gigabit. Le QNAP TS-253D (test) a récemment montré que cela peut avoir un effet positif, surtout en combinaison avec un processeur rapide comme le Celeron J4125.

Deux emplacements M.2 pour le cache du SSD

Le DS920+ offre également deux emplacements M.2 en bas, où deux SSD NVMe (facteur de forme 2280) peuvent être insérés pour profiter d’un cache SSD qui améliore les performances d’E/S du NAS. Cette fonction, qui est nouvelle pour les DS720+ et DS420+, est également offerte par le DS918+. Les SSD peuvent à nouveau être insérés sans outils car ils sont maintenus en place par deux supports en plastique. Les couvercles s’enclenchent également sans vis et ne nécessitent aucun outil. Comme le cache des SSD, lorsqu’il est configuré comme cache en lecture et écriture, fait partie de la mémoire globale, il doit être écrit sur les disques durs avant que les SSD ne soient retirés.

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Synology DS920+

Différence également par rapport au DS420+ faible

Les différences par rapport au DS420+ sont également faibles dans l’ensemble. Le DS920+ offre une fois de plus le processeur le plus puissant, car il possède quatre cœurs de l’Intel Celeron J4025 dans le DS420+ au lieu de deux. Sinon, la différence se limite au port eSATA du DS920+, car le DS420+ possède également quatre baies pour disques durs, deux ports USB 3.0, deux interfaces LAN Gigabit et deux emplacements M.2.

La différence la plus importante est que la mémoire du DS420+ est limitée en usine à 2 Go, ce qui ne permet pas d’utiliser les fonctions de virtualisation au moment de l’expédition, car il faut au moins 4 Go.

Le logement DS918+ a hérité

Synology a basé le DS920+ sur le cas du DS918+, et n’a que très peu redessiné le panneau arrière. Ces changements sont liés au fait que les deux couvercles de ventilateur sont désormais intégrés dans le panneau arrière et ne sont plus montés comme des pièces séparées.

La position des interfaces eSATA, LAN et USB est inchangée. À l’avant, outre les quatre cadres de montage verrouillables pour disques durs, qui permettent de monter jusqu’à quatre disques durs de 3,5 pouces sans outils ni vis, on trouve un port USB, l’interrupteur d’alimentation et les voyants du système et des disques durs. Si des modèles plus petits de 2,5 pouces doivent être installés à la place des disques durs de 3,5 pouces, ils doivent être vissés sur le châssis du disque.

ext4 et btrfs comme systèmes de fichiers

Comme ce fut récemment le cas avec le DS720+, le DS420+ et même le DS918+, les disques durs internes peuvent utiliser le système de fichiers ext4 ou btrfs. Ce dernier est un système de fichiers à copier en écriture avec des contrôles d’intégrité mis en œuvre qui augmentent la sécurité des données et empêchent la corruption des données. En outre, la btrfs permet la création d’instantanés afin de récupérer les données supprimées. La configuration du RAID utilisée n’a pas d’importance.

DSM 6 aussi longtemps que DSM 7 est retardé

Le DiskStation Manager 6 est également toujours utilisé sur le DS920+. Dans le test, la version 6.2.3-25426 du DSM a été utilisée, qui n’a montré aucune anomalie. La DSM 7.0 sera probablement retardée jusqu’à la fin de l’année 2020. La mise en service via l’interface web est facile et ne prend que quelques minutes. Un assistant de configuration guide l’utilisateur dans ses premiers pas. Il appartient à l’utilisateur de décider du temps nécessaire pour la configuration initiale ou si seuls les disques durs doivent être configurés. Pour ce faire, il faut créer un pool de stockage et un volume avant de pouvoir créer des dossiers qui seront ensuite accessibles via le réseau.

Le gestionnaire de machines virtuelles de Synology permet d’activer les machines virtuelles sur la DS920+ en fournissant les 4 Go de RAM nécessaires par défaut.

Page suivante : Taux de transfert et sauvegarde USB

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles