Les iPhones génèrent désormais moins de la moitié des revenus d’Apple

Il est temps de faire le point sur la situation d’Apple, qui publie aujourd’hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l’exercice financier. Les produits d’exploitation se sont établis à 53,8 milliards $, avec un bénéfice par action de 2,18 $. Marqué une hausse de 1 % par rapport à la même période l’an dernier.

L’activité d’Apple évolue

Ce qui attire immédiatement l’attention, c’est la tendance liée à l’iPhone. Le chiffre d’affaires de la ligne smartphone est passé de 29,47 milliards à 25,99 milliards. Cela signifie qu’aujourd’hui, les revenus du téléphone représentent moins de la moitié du chiffre d’affaires des pommes mordues. Cela ne s’est pas produit depuis 2012. L’iPad, en revanche, est passé de 4,63 milliards à 5,02 milliards en douze mois. Le PDG Tim Cook a donc commenté les résultats.

Il s’agit du trimestre de juin le plus important que nous ayons jamais connu, grâce à des revenus de services records, à une croissance accélérée, à une forte performance de l’iPad et du Mac, et à des améliorations significatives des tendances iPhone. Les résultats sont prometteurs dans tous nos secteurs géographiques et nous sommes confiants quant à l’avenir. Ce qui reste du calendrier 2019 sera une période passionnante avec des lancements majeurs pour toutes nos plateformes, de nouveaux services et quelques nouveaux produits.

Entre produits et services

Parmi les « nouveaux produits » auxquels Cook fait référence, il y a aussi l’iPhone 11 qui fera ses débuts à l’automne avec un secteur photographique amélioré et quelques nouveautés en matière de design. Un MacBook Pro de 16 pouces est également prévu. Au cours des trois prochains mois, un certain nombre de services récemment annoncés devraient également faire leur entrée sur le marché, ce qui montre à quel point l’entreprise se tourne de plus en plus vers ce type d’offre : News+, TV+, Arcade. Voici les paroles du directeur financier Luca Maestri.

Le rendement de nos activités d’un exercice à l’autre s’est amélioré par rapport au trimestre correspondant de mars, avec des flux de trésorerie liés à l’exploitation solides de 11,6 G$. Nous avons remis plus de 21 milliards de dollars aux actionnaires au cours du trimestre, dont 17 milliards de dollars en rachats sur le marché libre pour près de 88 millions d’actions Apple et 3,6 milliards de dollars en dividendes.

Le groupe Cupertino traverse une période de transition, une métamorphose qui affecte son cœur de métier. A cela s’ajoutent des facteurs tels que la démission de Jony Ive (qui continuera à travailler en externe) et l’accent mis sur la production de modems pour 5G grâce à l’acquisition de l’unité mise en vente par Intel.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

OFFRE GRATUITE LIMITEE !

GAGNEZ DE L'ARGENT
AVEC LE HIGH-TECH !

Cliquez sur le lien pour en savoir plus :)
Offre 100% gratuite, aucune obligation d'achat.
close-link