L’ESA s’ouvre aux vols spatiaux commerciaux avec C-STS

L’ESA s’ouvre également aux vols spatiaux commerciaux, comme l’a déjà fait son homologue étranger, la NASA. L’Agence européenne l’annonce aujourd’hui dans une déclaration dans laquelle elle fixe la date de publication d’informations complémentaires sur la conférence Space 19+, qui aura lieu en novembre. Le programme s’appelle Commercial Space Transportation Services and Support (C-STS).

ESA : C-STS et vols spatiaux commerciaux

L’intention est d’offrir à toute entreprise privée la possibilité de s’appuyer sur l’expertise et l’infrastructure de l’ESA pour atteindre l’espace et y mener ses activités. Pensez, par exemple, aux nombreux projets liés au lancement de satellites pour les utilisations les plus diverses (également pour fournir des services de connectivité à la Terre), sans oublier l’intérêt qui se dirige vers le tourisme spatial, qui est maintenant presque une réalité. Le programme permettra également d’accéder aux centres d’incubation d’entreprises gérés par l’Agence spatiale européenne, espaces d’expérimentation et de développement des idées : il en existe également un en France, le BIC Lazio.

ESA, Space 19+

Le communiqué de presse publié aujourd’hui par l’ESA fait également référence à la volonté de reconnaître le financement et le soutien économique aux États qui choisissent d’accueillir des aéroports sur leur territoire. Le Royaume-Uni a déjà commencé à travailler sur l’un d’eux, le premier du vieux continent, situé dans une région éloignée de l’Écosse : il sera utilisé, entre autres, par l’américain Lockheed Martin. D’autres le seront plus tard à Cornwall, dans le comté d’Argyll et au Pays de Galles.

Afin de démontrer le potentiel commercial d’un tel service, l’Agence spatiale européenne a lancé l’année dernière un appel à idées, sélectionnant les trois concepts les plus intéressants : un engin spatial pour le positionnement correct des satellites basé sur la propulsion électrique (SpaceTug), un outil pour l’enlèvement des débris en orbite (Chaser) et une fusée pour le lancement d’instruments plus petits à utiliser comme alternative économique aux solutions actuelles (Miura 5).

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

OFFRE GRATUITE LIMITEE !

GAGNEZ DE L'ARGENT
AVEC LE HIGH-TECH !

Cliquez sur le lien pour en savoir plus :)
Offre 100% gratuite, aucune obligation d'achat.
close-link