in

Lors du test il y a 15 ans: deux GeForce 7800 GTX 512 dans le réseau SLI

La GeForce 7800 GTX 512 (testée il y a 15 ans) représentait le nec plus ultra des cartes graphiques en janvier 2006. Pour les utilisateurs qui en voulaient encore plus, TechAstuce a testé une combinaison SLI de deux des cartes graphiques haut de gamme (test).

Une 7800 GTX plus rapide

Comme la GeForce 7800 GTX d’origine, la GeForce 7800 GTX 512 était basée sur le GPU G70, qui fonctionnait cependant avec des fréquences nettement plus élevées grâce à un processus de fabrication optimisé. L’horloge du GPU a été augmentée de 430 à 550 MHz et l’horloge de la mémoire de 600 à 850 MHz par rapport à l’original. Grâce à ces performances brutes nettement supérieures et à deux fois la mémoire vidéo, le nouveau modèle a pu se démarquer dans les jeux. Étant donné que la GeForce 7800 GTX 512 prend en charge l’interface SLI (Scalable Link Interface) de Nvidia, deux cartes graphiques de ce type peuvent être interconnectées pour de meilleures performances. En mode SLI, les cartes graphiques calculent ensuite alternativement les trames (rendu des trames alternées).

La haute résolution et l’anti-aliasing étaient les atouts

Les repères ont montré une image mitigée. Bien que la combinaison SLI de deux GeForce 7800 GTX 512 ait pu se démarquer d’une seule carte graphique, l’avance en 1280 × 1024 pixels avec une moyenne de 9% était relativement faible. Par rapport à deux GeForce 7800 GTX normales, l’équipe n’a travaillé que 3% plus vite – une seule 7800 GTX 512 était dix pour cent plus rapide qu’une 7800 GTX. Le passage de 1280 × 1024 à 1600 × 1200 pixels s’est traduit par un avantage de performance de 16 (deux contre une GTX 512) ou 6 pour cent (deux GTX 512 contre deux GTX). Avec l’activation de l’anti-crénelage et du filtrage anisotrope, l’avantage de la combinaison SLI de deux GeForce 7800 GTX 512 a augmenté jusqu’à 34% par rapport à une seule GTX 512. Dans ce cas, l’équipe était 14% plus rapide que deux GeForce 7800 GTX. Le cas idéal absolu était FEAR avec 1600 × 1200 pixels avec anti-aliasing 4 × et filtrage anisotrope 16 × – l’augmentation des performances était de 67%.

Outre les coûts d’acquisition deux fois plus élevés, le fonctionnement de deux cartes graphiques haut de gamme présentait d’autres inconvénients. La consommation d’énergie de l’ensemble du système est passée de 235 à 334 watts et la température du GPU de 87 à 97 degrés Celsius sous charge. De plus, les fans de l’équipe SLI ont travaillé environ 50% plus fort que lorsqu’ils utilisaient une seule GeForce 7800 GTX 512.

Les températures élevées du GPU signifiaient également que le système de carte graphique ne pouvait pas fonctionner sur la plupart des cartes mères. S’il n’y avait pas assez d’espace entre les deux emplacements PCIe, le système s’est immédiatement écrasé sous la charge. Si vous vouliez vraiment des performances de jeu maximales, vous étiez entre de bonnes mains avec deux GeForce 7800 GTX 512 tant que vous pouviez vivre avec les points négatifs. Pour tout le monde, plus de 1000 euros pour deux cartes graphiques était probablement trop de toute façon.

Dans la catégorie «Testé il y a 15 ans», la rédaction examine les archives des tests tous les samedis depuis juillet 2017. Les 20 derniers articles parus dans cette série sont listés ci-dessous:

Encore plus de contenu de ce type et bien d’autres rapports et anecdotes peuvent être trouvés dans le coin rétro du forum TechAstuce.

Partager cet article
Robin Vigneron

Par Robin Vigneron

Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !

Huawei P50 Pro: le rendu montre un écran incurvé de 6,6 pouces pour la première fois 16

Huawei P50 Pro: le rendu montre un écran incurvé de 6,6 pouces pour la première fois

OpenMandriva Lx 4.2: Release Candidate avec Linux 5.10.3 et KDE Plasma 5.20.4 17

OpenMandriva Lx 4.2: Release Candidate avec Linux 5.10.3 et KDE Plasma 5.20.4