Actualités Tech

Nikon Z5 : entrée plein format avec Stabi et deux emplacements mémoire

Nikon Z5: Vollformateinstieg mit Stabi und zwei Speicherslots

Après le Z50 à décalage DX, Nikon présente le nouveau Z5, une entrée sophistiquée dans le plein format sans miroir. L’appareil est placé sous le Nikon Z6 et Z7 dans une version quelque peu allégée. Le Z5 sera disponible à partir de la fin août avec le nouveau Nikkor Z 24 – 50 mm 1:4-6,3 à un prix d’environ 1 850 euros.

Réduit pour l’entrée Fx

Bien que le nouveau Z5 reprenne les principales pierres angulaires des modèles Z plus grands et conserve ainsi la stabilisation d’image 5 axes que le Z50, par exemple, n’offre pas, il est un peu plus mince en termes de résolution des paramètres de prise de vue, de sensibilité à la lumière ISO et d’autofocus.

Le capteur d’images CMOS a une résolution de 24,3 mégapixels. La plage ISO est de 100 à 51 200. Comme pour les Z6 et Z7, un Expeed 6 est utilisé comme processeur d’images. En autofocus, le Z5 avec 273 champs de mesure est comparable au Z6. Nikon utilise le crayon rouge avant tout dans la vitesse de prise de vue en continu. Alors que le Z7 et le Z6 peuvent atteindre respectivement 12 et 9 images par seconde, le Z5 s’arrête après un maximum de 4,5 images par seconde.

Le Z5 enregistre des vidéos comme son homonyme en résolution UHD avec 30p. Le viseur OLED, avec environ 3,7 millions de pixels, est également le même. L’écran tactile de 3,2 pouces, en revanche, a une résolution de 1,04 million de pixels, soit seulement la moitié de celle des grands modèles Z.

Mieux que les grands à un certain égard

L’un des points qui a fait sensation à plusieurs reprises lors de l’introduction des Nikon Z6 et Z7 était la fente pour carte mémoire. Même si le nouveau format XQD, certes plus coûteux mais aussi beaucoup plus rapide, n’a pas forcément suscité le mécontentement, mais le fait qu’il n’y ait qu’un seul slot et que la redondance des données soit écrite en majuscules dans le segment visé.

Nikon a repris cette critique avec le Z5 et a installé deux fentes pour cartes, même si elles sont au format SD. Il est possible que cette innovation soit également à l’origine de l’augmentation des dimensions de la caméra. Avec ses 134 × 100,5 × 69,5 millimètres, le Z5 est deux millimètres plus bas que ses frères Z.

Deux téléconvertisseurs pour le Z-Mount

La F-Mount de Nikon est sur le marché depuis des décennies et était disponible chez son concurrent Sony et son système Alpha depuis un certain temps, maintenant Nikon donne également à son système sans miroir deux téléconvertisseurs. Les Z TC-1.4x et TC-2.0x étendent la plage de focales de 40 et 100 pour cent respectivement. L’intensité lumineuse diminue de manière équivalente.

Nikon Z TC-1,4x avec Nikkor Z 70-200
Nikon Z TC-1,4x avec Nikkor Z 70-200 (Photo : Nikon)
Nikon Z TC-2,0x
Nikon Z TC-2,0x (Photo : Nikon)
Nikon Z TC-1.4x
Nikon Z TC-1,4x (Photo : Nikon)

Les nouveaux convertisseurs sont étanches et sont constitués à l’extérieur d’aluminium structuré et anodisé. Contrairement à l' »ancienne » monture F, où les téléconvertisseurs pouvaient être montés sur presque tous les objectifs, les téléconvertisseurs Z prescrivent explicitement les objectifs avec lesquels ils sont compatibles. Le Nikkor Z 70-200 mm 1:2,8 VR S est le premier, d’autres objectifs suivront. Le prix de détail recommandé pour le Z TC-1.4x est d’environ 613 euros et pour le Z TC-2.0x 662 euros.

Logiciels pour utilisation de webcams

Outre les nouvelles introductions, Nikon annonce également qu’ils travaillent sur un logiciel de webcam, qui devrait permettre d’utiliser les modèles Z5, Z6, Z7, Z50, D6, D850, D780, D500, D7500 et D5600 comme webcam via un couplage USB. Toutes les caméras à venir devraient également être compatibles. Une version bêta de « Webcam Utility » sera disponible gratuitement à partir de début août.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles