Actualités Tech

Snapdragon 690 : Qualcomm fait passer la 5G et le Cortex-A77 dans le milieu de gamme

Snapdragon 690: Qualcomm bringt 5G und Cortex-A77 in die Mittelklasse
Snapdragon 690 : Qualcomm fait passer la 5G et le Cortex-A77 dans le milieu de gamme
Photo : Qualcomm

Avec le Snapdragon 690, Qualcomm propose pour la première fois la 5G dans un système sur puce de milieu de gamme de la série 600. La nouvelle puce surprend également en termes de performances, car deux des huit cœurs de l’unité centrale sont basés sur l’ARM Cortex-A77, qui n’est même pas disponible dans la série 700.

Après le Snapdragon 865 et précédemment le 855 ainsi que le Snapdragon 765(G) et le Snapdragon 768G, la norme sans fil 5G passe maintenant à la série 600 de Qualcomm. Le Snapdragon 690 offre un modem multimode intégré au SoC appelé Snapdragon X51, qui couvre toutes les normes de 2G à 5G.

5G dans le spectre des fréquences inférieures à 6 GHz avec le soutien du DSS

Contrairement au Snapdragon X52, qui est intégré dans le Snapdragon 765(G) et le Snapdragon 768G, Qualcomm n’utilise pas le support mmWave et agrège plutôt pour le 5G une largeur de bande maximale de 100 MHz dans le spectre inférieur à 6 GHz avec le support 4×4 MIMO, permettant une vitesse maximale de 2,5 Gbps en liaison descendante et de 660 Mbps en liaison montante. C’est la seule différence entre les Snapdragon X51 et X52, qui supportent par ailleurs les deux technologies telles que le partage dynamique du spectre (DSS), par exemple chez Deutsche Telekom et Vodafone, et le 5G selon les normes actuelles non standard (NSA) et plus tard standalone (SA). Pour une utilisation dans les réseaux LTE, les valeurs de crête sont de 1,2 Gbit/s et 210 Mbit/s.

Aperçu de l'équipement du Snapdragon 690

Aperçu de l’équipement du Snapdragon 690

Conception de référence du Snapdragon 690

Conception de référence du Snapdragon 690

Les smartphones sont attendus pour le second semestre

Le Snapdragon 690 sort de la chaîne de production de Samsung Foundry en 8LPP et correspond donc aux Snapdragon 720G et 730(G). Les TSMC N7 et N7P sont réservés à la série 800. Selon Qualcomm, les premiers smartphones équipés de la puce devraient être sur le marché au cours du second semestre. Le développeur de puces a déjà reçu des engagements de HMD Global (Nokia), LG, Motorola, Sharp, TCL et Wingtech. Qualcomm suppose que les smartphones équipés du Snapdragon 690 devraient coûter environ 400 euros, selon le fabricant. À moyen terme, le Snapdragon 690 devrait remplacer le Snapdragon 675, mais de nouveaux smartphones avec l’ancienne puce sont encore attendus.

L’ARM Cortex-A77 entre dans la classe moyenne

Qualcomm fait la promotion du Snapdragon 690 avec 20 % de performances CPU en plus par rapport au Snapdragon 675. Étonnamment, cela n’est pas dû à une vitesse d’horloge plus élevée, mais à un passage au Cortex-A77, le vaisseau amiral actuel de l’ARM, qui n’a été utilisé jusqu’à présent que dans le Snapdragon 865. Avec Cortex-A78 et Cortex-X1, un remplacement est à l’horizon pour les meilleurs SoCs dans l’année à venir. Le Snapdragon 690 offre un total de huit cœurs de processeur de type Kryo 560, dont deux sont basés sur le Cortex-A77 avec un maximum de 2,0 GHz et six sur le Cortex-A55 avec un maximum de 1,7 GHz. L’interface mémoire à double canal reste avec le LPDDR4X à 1 866 MHz.

Fiche produit Snapdragon 690
Fiche produit Snapdragon 690 (Photo : Qualcomm)
Fiche produit Snapdragon 690
Fiche produit Snapdragon 690 (Photo : Qualcomm)

60 % plus rapide que le GPU

Le GPU, qui, sous le nom d’Adreno 619L, est censé fournir une puissance de 60 % supérieure à celle de l’Adreno 612, a fait un bond en avant bien plus important. En termes de nom, l’unité graphique se classe juste derrière l’Adreno 620 du Snapdragon 765. Comme Qualcomm est toujours silencieux sur le GPU, on ne sait rien de plus sur la construction exacte, mais les Snapdragon 720G et 730(G) sont clairement battus. L’Adreno 619L peut piloter des écrans FHD+ avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Un nouveau fournisseur d’accès Internet prend en charge le HDR 4K

Avec la Spectra 355L, un nouveau processeur de signal d’image (ISP) s’installe également dans la puce, empruntant aux processeurs d’image plus grands de la série 700. Cela inclut pour la première fois la prise en charge de l’enregistrement vidéo HDR 4K à 30 FPS dans un SoC de la série 600. Les capacités d’IA améliorées permettent des fonctionnalités telles que l’allocation dynamique de la bande passante pour détecter les zones de textures plus fines et moins de compression dans l’enregistrement vidéo, par exemple, ou pour assurer une transition en douceur entre les objectifs individuels des caméras. Selon Qualcomm, le moteur d’IA de 5e génération offre des performances 70 % supérieures et, pour la première fois dans la série 600, il est équipé de Hexagon Tensor Accelerators (HTA) pour le TensorFlow Lite de Google, qui est utilisé dans les produits Google tels que la reconnaissance vocale, Gmail et Google Photos.

Tech Astuce a reçu des informations sur cet article de Qualcomm dans le cadre de la NDA. La seule spécification était la date de diffusion la plus proche possible.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles