in

Surveillance des employés: amende de 10,4 millions d’euros contre notebooksbilliger.de

Le commissaire d’État à la protection des données (LfD) de Basse-Saxe a infligé une amende de 10,4 millions d’euros à notebooksbilliger.de AG. L’entreprise avait vidéo-surveillé ses employés pendant au moins deux ans sans aucune base légale.

Les caméras illégales ont enregistré les lieux de travail, les salles de vente, les entrepôts et les espaces communs, entre autres. Les clients de notebooksbilliger.de ont également été affectés par la surveillance vidéo inadmissible, car certaines caméras étaient destinées à s’asseoir dans la zone de vente. De plus, les enregistrements ont été conservés pendant 60 jours dans de nombreux cas, ce qui est nettement plus long que nécessaire. Par conséquent, la vidéosurveillance n’était pas proportionnée dans ces cas.

Les 10,4 millions d’euros sont l’amende la plus élevée à ce jour que le LfD de Basse-Saxe a infligée en vertu du règlement général sur la protection des données (RGPD). Le RGPD permet aux autorités de contrôle d’infliger des amendes allant jusqu’à 20 millions d’euros ou jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel total d’une entreprise dans le monde. L’amende infligée à notebooksbilliger.de n’est pas encore juridiquement contraignante, le groupe l’a comme « disproportionné et illégal«Rejeté et fait appel. (PDF).

Surveillance des employés: amende de 10,4 millions d'euros contre notebooksbilliger.de 1
Partager cet article
Robin Vigneron

Par Robin Vigneron

Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !

Nanoleaf: large prise en charge du thread standard IoT 15

Nanoleaf: large prise en charge du thread standard IoT

Aerocool Cronus: Un "X" marque le cas du jeu 16

Aerocool Cronus: Un « X » marque le cas du jeu