Actualités Tech

U12+ : HTC n’a pas introduit de vaisseau amiral depuis deux ans

U12+: HTC hat seit zwei Jahren kein Flaggschiff mehr vorgestellt
U12+ : HTC n'a pas introduit de vaisseau amiral depuis deux ans

Il y a deux ans jour pour jour, HTC a présenté pour la dernière fois un smartphone phare. Depuis l’arrivée des U12+, le fabricant taïwanais ne participe plus à la course au sommet, le marché est dominé par Apple, Huawei, Samsung et Xiaomi. L’expertise de HTC a migré vers Google ou n’existe tout simplement plus.

Le 23 mai 2018, HTC a introduit le U12+ (révision) comme son nouveau smartphone phare. Doté d’un écran de 6 pouces sans encoches, le Qualcomm Snapdragon 845, un appareil photo double avec téléobjectif amélioré et dos partiellement transparent, il est arrivé sur le marché à une époque où les Samsung Galaxy S9, Huawei P20 Pro, OnePlus 6 et LG G7 étaient les concurrents d’Android. Dans l’entrepôt iOS, le modèle phare de l’époque était l’iPhone X, le premier smartphone d’Apple avec OLED et Face ID.

Les trimestres records sont venus après le Désir

Les U12+ n’ont pas réussi à arrêter la chute du groupe, qui avait déjà été annoncée depuis longtemps à l’époque. Depuis les trimestres records de 2011, dont les bases ont été jetées au printemps 2010 avec le Desire (Test), sur lequel ont finalement été construits des smartphones tels que le Desire HD, le Desire S, le Sensation et le One X, HTC a connu une tendance constante à la baisse trimestre après trimestre. Même le HTC One M7 (Test), lancé en mars 2013 et largement acclamé par la presse spécialisée, n’a pas pu s’appuyer sur les succès précédents, bien que le smartphone se soit bien vendu par rapport aux produits ultérieurs.

L’accent est mis sur le secteur de la RV

HTC est aujourd’hui moins l’entreprise qui dominait autrefois le classement en tant que pionnier des smartphones, mais plutôt le groupe à l’origine de Vive et des nombreuses solutions de RV lancées depuis 2016. Le modèle phare actuel est le Vive Pro Eye au prix catalogue complet de 1 649 euros. Les parties intéressées peuvent trouver les produits VR sur un site web séparé, tandis que le site web de HTC fait la publicité du Hub 5G, que HTC a introduit en février 2019 sur la base du Snapdragon 855 et du Snapdragon X50. HTC n’a pas encore de smartphones avec support 5G dans sa gamme de produits. Dernièrement, l’accent a été mis sur des produits plutôt douteux comme le smartphone Exodus 1.

Google a volé les joyaux de la couronne

Depuis le rachat des employés de HTC responsables des smartphones à pixels par Google, qui a provoqué un rebond financier à court terme des bénéfices au premier trimestre 2018, mais qui doit être séparé des activités d’exploitation peu performantes, l’ancienne expertise de HTC en matière de smartphones semble s’être évaporée. En 2017, Google devait reprendre complètement la division smartphone de HTC, mais au final, la société n’a repris que les joyaux de la couronne.

HTC n’est pas encore mort de la mort financière maintes fois invoquée. Le chiffre d’affaires est en baisse, et ce depuis d’innombrables trimestres, et l’action oscille à un effrayant 3 euros, après avoir dépassé les 120 euros en un temps record, mais au moins HTC a pu augmenter la marge brute pendant plusieurs trimestres consécutifs et réduire un peu la perte. Mais HTC n’est plus rentable depuis longtemps.

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles