Un « bloatware » en moins sur les appareils Huawei…

L’inclusion de Huawei dans la U.S. Entity List continue d’avoir ses effets, mais cette fois nous ne sommes pas sûrs que ce soit vraiment mauvais : les applications Facebook, Instagram et WhatsApp ne seront plus pré-installées sur les futurs smartphones du géant chinois.

Facebook, Huawei et USA

Zuckerberg est américain et ses entreprises aussi : ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne soit contraint de prendre position sur l’affrontement « Huawei vs. USA » pour éviter les appels de M. Trump. Il semble que, du moins pour l’instant, une stratégie ait été choisie qui puisse nuire le moins possible aux activités de Facebook et du géant chinois. Tout au plus, ce pourrait être Zuckerberg qui est perdant, bien sûr, en installant les applications de ses réseaux sociaux sur des smartphones qui doivent encore être vendus.

En fait, la décision de suspendre le préchargement de Facebook, Instagram et WhatsApp sur les futurs smartphones de la société chinoise est un problème facilement contourné par le téléchargement manuel des applications individuelles. En fait, pour certains utilisateurs, cela pourrait même être un avantage : si WhatsApp est toujours utilisé à très grande échelle, l’application Facebook est souvent remplacée par des alternatives moins gourmandes en matériel. Beaucoup d’utilisateurs préfèrent la version officielle Lite, tandis que d’autres – même – choisissent de naviguer sur le célèbre social en utilisant directement le navigateur Web, se libérant ainsi de tout logiciel dédié.

Le geste semble être davantage un message collaboratif de Zuckerberg envers le gouvernement américain, un geste pour montrer à Donald Trump que l’équipe de Menlo Park n’a pas l’intention d’aller de l’avant dans les négociations entre les Etats-Unis et la Chine. Mais en même temps, il ne s’agit certainement pas d’une mesure particulièrement importante, surtout si l’on considère que les dommages sont en fait plus importants pour l’entreprise Facebook que pour l’utilisateur Huawei.

Qu’arrive-t-il aux applications déjà installées ?

Absolument rien. Tous les appareils déjà actifs, ainsi que ceux en stock prêts à être expédiés, continueront à pouvoir profiter des applications déjà installées, qui recevront en permanence toutes les mises à jour fournies. Si l’une de ces applications est désinstallée, vous pouvez toujours la télécharger à nouveau et continuer à l’utiliser.

Comme mentionné ci-dessus, il s’agit seulement de suspendre les pré-installations, pas d’interdire l’utilisation de Facebook, WhatsApp et Instagram sur les smartphones Huawei. Pour l’instant, il n’y a pas de déclarations officielles du géant chinois à ce sujet : il est tout à fait clair que le geste de Zuckerberg n’est rien de plus qu’une nouvelle déchirure dans un match de bras de fer dont seuls les sommets chinois et la salle ovale à Washington connaissent les détails.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

OFFRE GRATUITE LIMITEE !

GAGNEZ DE L'ARGENT
AVEC LE HIGH-TECH !

Cliquez sur le lien pour en savoir plus :)
Offre 100% gratuite, aucune obligation d'achat.
close-link