une amende de l’agence antitrust pour Apple ?

Dans France le corps antitrust sanctionnera Apple au début de la semaine prochaine en raison de restrictions jugées illégales incluses dans les contrats proposés aux distributeurs. C’est ce que révèlent plusieurs sources en prévision d’une annonce qui devrait arriver dans les prochains jours.

Autorité de la concurrence : une amende pour Apple ?

La décision de l’Autorité de la Concurrence aurait été prise après analyse des documents relatifs aux contrats signés par la pomme piquée avec Tech Data, Ingram Micro et Virgin Mobile, de manière à pénaliser Premium Reseller en tant que portail eBizcuss. C’est cette dernière qui aurait entamé la procédure avec une plainte déposée dans la lointaine année 2012, quelques mois seulement avant de cesser ses activités.

Le recours à la libération conditionnelle est actuellement obligatoire dans l’attente de la formalisation. En 2013, des contrôles ont également été effectués dans les bureaux français de la société américaine afin de recueillir des informations. Apple a défini cette pratique comme « illégale », ce qui a été jugé tout à fait légitime par les autorités transalpines dans un arrêt de 2018.

Pour l’instant, on ne connaît pas le montant de la sanctionmais selon les rumeurs, il sera parmi les plus lourds (en termes de montant) jamais établis par laAutorité de la Concurrence.

Le montant le plus élevé a été atteint en 2015 et s’est élevé à 350 millions d’euros pour l’opérateur Orangetandis que la société de transport Géodis a reçu l’un des 196 millions d’euros en 2014. Un montant supplémentaire de 189 millions d’euros a été imposé au groupe en 2014. L’Oréal opérant sur le marché des cosmétiques.

Partager cet article