Actualités Tech

Ventilateur de 140 mm pour radiateurs en test comparatif

140er-Lüfter für Radiatoren im Test: Alpenföhn vs. Arctic, be quiet!, Corsair, EKWB und Noctua

Tl;dr : Tech Astuce compare les ventilateurs de 140 mm d’Alpenföhn, Arctic, be quiet !, Corsair, EKWB et Noctua sur un radiateur pour le refroidissement à eau, car seul un bon ventilateur permet de rendre le refroidissement à eau silencieux et puissant. L’Arctic P14 PWM est l’astuce prix/performance, mais tous les modèles peuvent être utilisés sans hésitation.

Les ventilateurs sont un élément essentiel du refroidissement des PC. Cela s’applique non seulement aux refroidisseurs à air classiques, mais aussi aux systèmes de refroidissement à eau. Le refroidissement par eau utilise l’eau pour absorber la chaleur résiduelle des composants des PC, mais l’eau doit également libérer cette énergie. On utilise à cet effet des radiateurs, à travers lesquels le liquide circule et dégage de la chaleur à l’air ambiant sur la plus grande surface possible.

Des ventilateurs axiaux sont installés sur les radiateurs pour assurer un échange d’air rapide. Ainsi, l’air chauffé est transporté hors du radiateur et l’air ambiant plus frais y entre. Les ventilateurs doivent faire leur travail aussi silencieusement que possible, car ce n’est que lorsqu’un système de refroidissement à eau refroidit non seulement mieux, mais aussi plus silencieusement, qu’il peut se distinguer efficacement du refroidissement à air traditionnel.

L’agonie de la sélection des fans

Les acheteurs sont confrontés à de gros points d’interrogation lorsqu’ils cherchent des ventilateurs de radiateur adaptés. Après tout, la largeur de cadre des ventilateurs est clairement standardisée, de sorte que le format de ventilateur approprié pour le radiateur peut être trouvé rapidement. Mais de quel ventilateur s’agit-il ? Les fiches techniques des différents modèles ne sont guère ou pas du tout comparables, les relations publiques des fabricants font de la publicité par l’intermédiaire de la banque avec les attributs « silencieux » et « puissant » et sur les forums sur Internet, il y a régulièrement des discussions animées sur le choix du ventilateur à recommander.

Six ventilateurs de 120 mm testés sur un radiateur
Six ventilateurs de 120 mm testés sur un radiateur

En 2018, le test comparatif de Tech Astuce sur les ventilateurs de radiateur de 120 mm a montré qu’on ne peut pas simplement choisir un gagnant. Les différents ventilateurs ne diffèrent que légèrement en termes de performances, de sorte qu’en plus du prix et des performances, il faut également tenir compte d’autres attributs tels que le choix des couleurs, l’étendue de la livraison et la garantie avant d’atteindre le comptoir virtuel.

Un ventilateur de 140 mm en test comparatif
Un ventilateur de 140 mm en test comparatif

Après avoir testé les petits ventilateurs de 120 mm, plusieurs représentants du grand format de 140 mm doivent maintenant faire face au test de Tech Astuce. Par ordre alphabétique, le parcours d’essai comprend les modèles Alpenföhn Wingboost 3, Arctic P14, be quiet ! Silent Wings 3, Corsair ML140 Pro, EK Water Blocks Vardar et Noctua NF-A14. Dans une comparaison supplémentaire, le petit Arctic P12 d’un Arctic Liquid Freezer II 240 (Test) et le gagnant coûteux parmi les ventilateurs de 120 mm, le Noctua NF-A12x25 (Test), devront également montrer comment ils peuvent tenir tête à la concurrence plus importante sur un radiateur pour ventilateurs de 140 mm.

Les candidats aux tests

Un coup d’œil à l’aperçu des prix des ventilateurs montre qu’à l’exception de l’Arctique, ils se situent tous dans le segment supérieur. À environ 20 euros par ventilateur, l’équipement complet d’un système de refroidissement à eau devient une entreprise coûteuse. Seul le P14 de l’Arctique se démarque positivement avec son prix d’achat considérablement plus bas d’un peu plus de 7 euros par unité.

Le format des fans est également frappant. Ne faites pas de bruit ! s’en tient à la taille « classique » et propose un ventilateur de 25 mm de profondeur sous la forme des Silent Wings 3. Les autres modèles sont un peu plus profonds, mais cela est dû en partie au découplage des coins en caoutchouc qui dépassent un peu.

Les données des fabricants sont peu comparables

Bien que les fabricants fournissent des informations sur les ventilateurs, telles que le niveau de pression acoustique maximum ou la pression d’air la plus élevée qui peut être atteinte, ces informations sont d’une utilité limitée. Par exemple, il n’existe pas de protocole normalisé pour mesurer le niveau sonore : le fait que la mesure soit effectuée à une distance de 10 cm ou de 2 m a un impact massif sur le résultat. C’est pourquoi les données de volume des tests sur les refroidisseurs et les ventilateurs ne peuvent être comparées que dans le cadre d’une même configuration de test.

La pression atmosphérique n’a elle aussi qu’une importance limitée. En règle générale, un ventilateur de radiateur devrait générer une pression plus élevée que les ventilateurs de boîtier quasi autonomes, mais la situation n’est pas aussi simple que cela. Dans la fiche technique du ventilateur, la pression maximale sans débit volumique est spécifiée. À l’inverse, le cas idéal sans résistance (comme un filtre à poussière ou un dissipateur thermique) est supposé pour le débit volumique maximal.

La véritable utilisation d’un ventilateur se situe quelque part entre ces deux extrêmes, car l’air est naturellement censé être déplacé, mais comme il est forcé à travers un radiateur, il ne peut pas circuler sans entrave. Il faudrait donc comparer les caractéristiques des fans. Et même dans ce cas, il n’y a toujours pas d’informations sur la résistance à l’air du radiateur utilisé. Pour faire court, une longue histoire : Les données sur la pression maximale et le débit d’air maximal ne doivent pas être trop interprétées.

Une comparaison dans la pratique

Le test de comparaison de Tech Astuce utilise donc un scénario réel. Deux ventilateurs identiques sont montés en configuration « push » sur un radiateur de 280 mm, où ils doivent refroidir l’eau chauffée par une unité centrale. La différence de température entre l’eau et la température ambiante est mesurée : plus la différence est faible, meilleur est le ventilateur. La deuxième valeur de comparaison est le niveau de pression acoustique, c’est-à-dire une mesure du niveau sonore des ventilateurs. Dans ce qui suit, on examinera lequel des candidats à l’épreuve parvient à trouver un équilibre entre une bonne capacité de refroidissement et un faible niveau de bruit.

Page suivante : Les candidats au test en comparaison

Partager cet article
Robin Vigneron

About author
Robin est un passionné de nouvelles technologies et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleurs bons plans et astuce High-Tech !
Articles