Voici les Avatars pour le tchat de Messenger

Similaire en concept et en style au Bitmoji de Snapchat, voici les Avatars Facebook. Représentations virtuelles et stylisées de l’utilisateur qui peuvent être utilisées comme un autocollant dans les commentaires sur le réseau social ou dans les conversations privées de Messenger. Le lancement de la nouveauté démarre ces jours-ci en Australie et, d’ici la fin de l’année ou le début de l’année 2020, elle atteindra d’autres pays.

Les avatars arrivent sur Facebook

L’objectif non déclaré semble être de rendre la plate-forme à nouveau attrayante pour un jeune public, comme cela a déjà été démontré de plus en plus enclin à se tourner vers d’autres services pour les interactions en ligne, tels que le Snapchat ou l’Instagram, ce dernier toujours géré par FB, mentionné ci-dessus. Selon Jimmy Raimo, Responsable Communication du réseau social, la création des Avatars a demandé beaucoup de travail, notamment pour assurer une meilleure représentation des différentes personnalités et cultures de tous les abonnés de la plate-forme. Évidemment, les utilisateurs peuvent les personnaliser, à leur image et à leur ressemblance, en intervenant sur les caractéristiques physiques ainsi que sur les vêtements.

Gli Avatar di Facebook

Il n’est pas exclu qu’à l’avenir le processus de création soit basé sur l’utilisation d’algorithmes de reconnaissance faciale : en d’autres termes, Facebook pourrait demander à l’utilisateur de prendre un selfie et sortir un Avatar avec ses fonctionnalités ou analyser une des images déjà chargées sur le réseau social pour faire de même. Pour l’instant, cette possibilité n’est pas prévue.

Gli Avatar di Facebook

Pas de monétisation au lancement : pas de chaussures signées ou de marques de vêtements à porter par les Avatars, sur paiement. Encore une fois, cette possibilité ne peut être exclue pour l’avenir. Dans la phase d’évaluation aussi la possibilité d’utiliser ces reproductions 2D d’utilisateurs comme images de profil ou au sein de groupes.

Quoi qu’il en soit, les services de tiers qui permettent de le faire existent depuis des années. Facebook est à la traîne sur ce front et, avec l’initiative lancée aujourd’hui, tente de rattraper le terrain perdu. Ceux qui ont déjà eu l’occasion de tester la fonctionnalité se plaignent de certaines limitations : l’une d’entre elles, l’apparence des Avatars créés se révèle trop jeune, il n’y a pas d’options pour simuler une apparence adulte ou mature.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

OFFRE GRATUITE LIMITEE !

GAGNEZ DE L'ARGENT
AVEC LE HIGH-TECH !

Cliquez sur le lien pour en savoir plus :)
Offre 100% gratuite, aucune obligation d'achat.
close-link